Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La panique financière profite encore aux matières premières

Marché : La panique financière profite encore aux matières premières

La panique financière profite encore aux matières premièresLa panique financière profite encore aux matières premières

par Randy Fabi

SINGAPOUR (Reuters) - La quête de valeurs refuges continue de dicter les tendances sur les marchés de matières premières, notamment sur l'or dont le prix spot a franchi jeudi le seuil symbolique des 1.800 dollars l'once.

Le métal jaune, monté aux premières heures de la journée jusqu'à 1.813,79 dollars l'once, s'est toutefois replié en milieu de matinée aux alentours de 1.775 dollars.

Vers 08h00 GMT, le cours spot atteignait 1782,64 dollars.

"L'or reste le dernier rempart face à une possible émission de monnaie de grande ampleur de la part des Etats, qui cherchent à recapitaliser leurs banques et relancer leurs économies", souligne UBS dans une note de recherche.

Le pétrole, qui avait clôturé mercredi en forte hausse, poursuivait jeudi sa progression, après s'être momentanément orienté à la baisse en début de journée.

Vers 08h00 GMT, le baril de brut léger gagnait 1,81% à 84,39 dollars, et celui de Brent progressait de 1,0% à 107,75 dollars.

Depuis que l'agence de notation Standard & Poor's a abaissé la note souveraine des Etats-Unis, vendredi, le Brent a reculé d'environ 4%.

Malgré la déteriodétériorationration des perspectives économiques, qui réduit les perspectives de croissance de la demande en pétrole, la diminution inattendue des stocks américains annoncés mercredi est venue soutenir les cours.

Le contrat à terme sur le cuivre est quant à lui en hausse de 3,2% à 8.870 dollars la tonne, après les chiffres robuste du commerce extérieur chinois pour le mois de juillet.

Gregory Schwartz pour le service français, édité par Julien Ponthus

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI