Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : La guerre commerciale a fait reculer les actions de 7% en Europe

dimanche 2 décembre 2018 à 08h00
Des containers au port du Havre

(BFM Bourse) - L'augmentation des tarifs douaniers impulsée par les Etats-Unis ont pesé sur les marchés cette année. Et cela pourrait être encore pire en cas de "guerre commerciale plus généralisée".

L'impact du protectionnisme sur les marchés financiers reste "contenu", mais de fortes corrections sont à craindre si la guerre commerciale devait se généraliser, estime la Banque centrale européenne dans une étude publiée mardi.

Un conflit "limité au niveau régional, par exemple à la Chine et aux États-Unis, ne "créerait pas de risque majeur pour la stabilité financière", estiment les auteurs, qui ont également simulé plusieurs scénarios opposant les États-Unis au reste du monde et un où chaque pays imposait des droits de douane.

Selon cette étude, "une guerre commerciale plus généralisée", dans laquelle tous les pays taxeraient mutuellement leurs importations, pourrait entraîner "de fortes corrections" sur les marchés financiers. Non seulement les bénéfices des entreprises s'en trouveraient rongés, pénalisant les actions, mais cette perspective augmenterait leur profil de risque au moment de contracter un crédit. Par ailleurs, l'incertitude générale saperait la confiance des investisseurs, selon ce document.

Un recul de 7% des actions européennes

Sur l'année en cours, les droits de douane annoncés par le président américain Donald Trump portent sur 300 milliards de dollars de marchandises importées aux Etats-Unis, dont plus de 250 milliards de dollars sur des produits chinois ainsi que les taxes sur les importations d'acier et d'aluminium en provenance d'autres pays.

Les événements majeurs de cette guerre commerciale ont entraîné un recul cumulé de près de 7% des actions, que ce soit aux États-Unis ou en zone euro. Les valeurs de l'automobile et de l'acier ont enregistré pour leur part un repli de 12% en réaction aux mêmes annonces de nouvelles taxes douanières, selon les économistes de la BCE. Ces estimations sont calculées en fonction de l'évolution des indices et des actions dans les deux jours ayant suivi certains événements bien précis liés à la guerre commerciale. Par exemple pour les actions européennes, les experts de la BCE ont analysé l'évolution des indices et des actions à deux moments clés : autour du 21 au 23 mars après l'entrée en vigueur de nouvelles taxes douanières sur l'aluminium et l'acier européens importés aux Etats-Unis ; et autour du 15 juin lorsque Washington a menacé d'imposer de nouveaux tarifs douaniers sur des produits chinois, ce qui avait suscité des craintes sur une escalade dans la guerre commerciale, y compris entre les Etats-Unis et l'Europe.

"La réaction symétrique entre les Etats-Unis et la zone euro suggère que les marchés voient les augmentations de tarifs douaniers comme une situation perdante-perdante pour toutes les parties impliquées", notent les économistes.

Des taux qui grimpent pour les entreprises

Les taux des obligations émises par les entreprises se sont également tendus au cours de l'année, ce qui est aussi lié aux tensions politiques en Europe et au resserrement monétaire en cours aux États-Unis.

Et à l'avenir, à quoi faut-il s'attendre ? Dans le cas d'un scénario de guerre commerciale "modérée" (les Etats-Unis appliquent des taxes de 10% sur toutes leurs importations et les pays concernés répliquent avec les mêmes tarifs douaniers mais uniquement envers les produits américains), les économistes de la BCE s'attendent à ce que cela entraîne un impact négatif global équivalent à un recul de 12% des actions américaines et jusqu'à 10% des actions européennes.

Dans le scénario du pire (chaque pays impose des tarifs douaniers de 25% sur tous les produits des autres pays), les actions américaines reculeraient alors de 10%, quand les actions de la zone euro subiraient une chute de l'ordre de 15%.

(Jean-Louis Dell'Oro avec AFP)

©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.00 % vs -4.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat