Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La grèce proche d'un accord, lafarge s'envole après ses résultats

Marché : La grèce proche d'un accord, lafarge s'envole après ses résultats

La grèce proche d'un accord, lafarge s'envole après ses résultatsLa grèce proche d'un accord, lafarge s'envole après ses résultats

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris progresse de plus de 1% vendredi à mi-séance, portée par des espoirs d'une solution "imminente" pour le sauvetage de la Grèce où les négociations avec l'Europe ont progressé hier, laissant entrevoir un accord qui pourrait être validé lundi par les ministres des Finances européens.

"Si ces avancées sont de nature à rassurer sur l'émergence d'un accord cette semaine, l'humiliation subite par Athènes risque de compliquer la mise en oeuvre des mesures d'austérité dans les mois à venir. La Grèce devrait passer l'échéance de mars mais l'avenir du pays reste très sombre", commente vendredi un analyste parisien.

Par ailleurs, les résultats des sociétés font encore l'actualité, même si le rythme des publications a nettement ralenti en cette fin de semaine. Notons que le cimentier Lafarge bondit de 8% à 34,4 euros, largement en tête des hausses du CAC 40, après des résultats du quatrième trimestre supérieurs aux attentes et des perspectives encourageantes concernant la dette du groupe.

Société Générale reprend des couleurs (+4,8%) dans le sillage des avancées en Grèce, au lendemain de résultats inférieurs aux attentes. Crédit Agricole qui publiera ses comptes la semaine prochaine est en hausse de 4%, tandis que BNP Paribas grimpe de 2,4%.

Peugeot (+4,4%) et Renault (+4%) sont également bien orientés après leurs récentes publications, plus ou moins bien accueillies par les investisseurs.

Le leader mondial des gaz industriels Air Liquide dont le titre recule de 2,6% a publié avant bourse des comptes annuels 2011 tout d'abord marqués par une progression de 7,2% de son chiffre d'affaires, porté à 14 457 millions d'euros. La marge opérationnelle atteint 16,7% (16,8% hors effet de gaz naturel, soit +10 points de base), principalement grâce aux gains d'efficacités qui ont atteint 270 millions d'euros, dépassant l'objectif annuel. Le résultat net (part du groupe) est de 1 535 millions d'euros, en croissance de +9,4%.

Hors indice phare, SEB plonge de 6% sur des inquiétudes entourant sa filiale chinoise Supor.

Saft gagne en revanche plus de 5% après sa publication.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI