Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : La grèce pèse sur le bénéfice trimestriel de commerzbank

Marché : La grèce pèse sur le bénéfice trimestriel de commerzbank

La grèce pèse sur le bénéfice trimestriel de commerzbankLa grèce pèse sur le bénéfice trimestriel de commerzbank

FRANCFORT (Reuters) - Commerzbank a annoncé mercredi un bénéfice du deuxième trimestre affecté par une charge de dépréciation de 760 millions d'euros liée à ses titres de dette grecque, et a abaissé son objectif de bénéfice pour 2011 en raison de la crise en zone euro.

La deuxième banque d'Allemagne a dit prévoir un bénéfice d'exploitation de son activité banque pour l'ensemble de l'exercice 2011 très au-dessus de celui de 2010. Le groupe visait initialement un bénéfice d'exploitation de l'ensemble de ses activités très nettement au-dessus de celui de l'exercice précédent, ressorti à 1,386 milliard d'euros en 2010.

"Nous prévoyons un contexte difficile, caractérisé par un fort degré d'incertitude au second semestre de l'exercice", a déclaré la banque dans son communiqué de résultats.

Commerzbank a fait état d'un bénéfice avant impôt de 55 millions d'euros au deuxième trimestre, inférieur au consensus Reuters qui était de 105 millions.

Commerzbank dit qu'elle "continuera à poursuivre" son objectif d'un bénéfice d'exploitation de quatre milliards d'euros d'ici 2012, précisant toutefois que cet objectif dépend de la stabilité des marchés.

Le groupe bancaire prévoit que ses provisions pour pertes sur crédit seront probablement inférieures à 1,8 milliard d'euros en 2011.

Il dit aussi qu'il poursuivra la réduction de ses actifs non stratégiques et de ses titres des pays de la "périphérie" européenne comme prévu.

La banque a par ailleurs précisé être exposée à la Grèce à hauteur de 3,1 milliards d'euros, au Portugal à 3,7 milliards d'euros, à l'Irlande à deux milliards d'euros, à l'Italie à 15 milliards d'euros et à l'Espagne à 15,5 milliards d'euros à fin juin.

Avant Bourse, le titre était indiqué en hausse de 3,8% après ces annonces.

Edward Taylor et Jonathan Gould, Catherine Monin pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...