Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La fusée Free Mobile tire la croissance d'Iliad au 1er trimestre

Marché : La fusée Free Mobile tire la croissance d'Iliad au 1er trimestre

Xavier Niel, patron historique de l'opérateur FreeXavier Niel, patron historique de l'opérateur Free

(Tradingsat.com) - Le groupe Iliad a annoncé mercredi un excellent premier trimestre 2013, marqué par une forte croissance du chiffre d'affaires à près de 40% et un nombre de recrutements fixe et mobile nettement supérieurs aux attentes.

En Bourse, le titre de la maison-mère de Free pâtit de prises de bénéfices après ses récents sommets historiques (-1,7% à 176,5 euros), malgré un très bon début d'année pour l'opérateur.

Le changement de recommandation du CM-CIC, passé de "Accumuler" à "Conserver" avec un objectif de cours inchangé à 180 euros, y est sans doute pour quelque chose.

Sans surprise, l'analyste évoque aujourd'hui l'ascension fulgurante du cours de Bourse de l'opérateur pour justifier son choix, +40% depuis son initiation de couverture à 128,2 € le 22 novembre 2012.

Free Mobile rafle la mise

La firme de Xavier Niel a dégagé sur les trois premiers mois de l'année un CA consolidé de 907 millions d'euros, en progression de 38,4% en glissement annuel grâce à l'explosion de Free Mobile dont les revenus, à 294,5 M€, ont été multipliés par 3 en un an. L'activité haut débit a réalisé quant à elle un chiffre d'affaires de 615,6 M€, en hausse de 10%.

Free Mobile a recruté 870 000 nouveaux abonnés nets de résiliations sur la période, dépassant le cap des 6 millions et, pour la première fois, le nombre d'abonnés aux offres fixe. Au 31 mars 2013, le Groupe comptait 6 075 000 abonnés mobiles, soit plus de 9% du parc métropolitain.

Avec 92 000 nouveaux abonnés haut débit recrutés (net de résiliations et hors migrations Alice) et une part de marché des recrutements de près de 40% sur la période, le Groupe réalise également une bonne performance. Au 31 mars 2013, le Groupe comptait 5 456 000 abonnés haut débit.

L'ARPU Haut Débit progresse de près de 0,40 euro par rapport au 1er trimestre 2012 pour atteindre 36 euros au 31 mars 2013. Cette évolution est le reflet du succès de l'offre Freebox Révolution, dont l'ARPU se maintient à plus de 38 euros sur la période.

Le marché attendait un chiffre d'affaires consolidé de 899,4 millions d'euros, un parc d'abonnés de 5,9 millions dans le fixe et 5,45 millions dans le mobile. Le consensus tablait également sur 708 000 abonnés mobile et 82 000 abonnés fixe additionnels sur la période, avec un CA haut Débit de 610 M€ et un CA mobile de 290 M€.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI