Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La france pousse pour un successeur européen au fmi

Marché : La france pousse pour un successeur européen au fmi

tradingsat

PARIS (Reuters) - L'Union européenne est en mesure de présenter une candidature de très grande qualité pour la direction générale du Fonds monétaire international (FMI), a déclaré jeudi la présidence française.

Dominique Strauss-Kahn, en détention provisoire aux Etats-Unis pour tentative de viol présumée, a annoncé jeudi sa démission de la tête du FMI.

"Le président de la République a pris acte de la démission devenue inéluctable de M. Dominique Strauss-Kahn de ses fonctions de directeur général du Fonds monétaire international", déclare l'Elysée dans un communiqué.

"Le président de la République apporte tout son soutien au Fonds monétaire international qui, sous l'autorité de son directeur général, a contribué, dans une conjoncture particulièrement difficile, à préserver la stabilité financière mondiale et la reprise de la croissance économique", poursuit le communiqué.

"Le président de la République souhaite que le prochain directeur général du FMI soit choisi par son conseil d'administration à la suite d'un processus ouvert et transparent", précise l'Elysée.

"L'Union européenne, dont les États membres sont ensemble le premier actionnaire du Fonds, est en mesure de présenter une candidature de très grande qualité. L'Europe doit faire le choix de l'unité", conclut la présidence.

Le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, et le président du Conseil italien, Silvio Berlusconi, ont été plus directs en plébiscitant pour le poste la ministre française de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde.

Son nom revient avec insistance malgré une possible menace la concernant, liée à l'affaire Tapie.

"Ce serait à mes yeux une candidate idéale mais nous n'en sommes pas là", a dit Jean-Claude Juncker sur Europe 1. Silvio Berlusconi a parlé pour sa part d'une "excellente" candidate.

ATOUTS

Après l'annonce par le journal économique allemand Handelsblatt du soutien de la chancelière Angela Merkel à la Française, une source gouvernementale allemande a précisé que la question n'était pas tranchée.

"La chancelière pense que Lagarde est une personnalité politique internationalement respectée avec laquelle le gouvernement allemand travaille bien", a dit cette source. "Mais aucune décision n'a été prise."

Christine Lagarde a, a priori, d'importants atouts pour prendre la direction générale du Fonds monétaire international.

Femme, elle peut effacer l'image laissée par Dominique Strauss-Kahn.

Européenne, elle permettrait au continent de conserver la direction du Fonds monétaire international, qui lui est revenue pratiquement sans interruption depuis sa création, et très souvent à un ressortissant français.

Surtout, Christine Lagarde est l'une des actrices majeures des négociations impliquant le FMI : la crise des dettes européennes et la réduction des déséquilibres économiques et financiers mondiaux.

Mais deux problèmes pourraient lui barrer la route.

Les accusations contre Dominique Strauss-Kahn d'abord, qui pourraient disqualifier une candidature française et l'enquête pour "abus d'autorité" demandée contre elle par le procureur général de la Cour de cassation dans l'affaire Tapie.

L'attribution de 285 millions d'euros d'argent public à cet homme d'affaires et ancien ministre socialiste devenu proche de Nicolas Sarkozy en compensation d'un manque à gagner présumé sur la revente d'Adidas, autorisée par Christine Lagarde à la suite d'une procédure d'arbitrage, est contestée.

Trois magistrats doivent rendre leur réponse à la mi-juin.

Sophie Louet avec Service France

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...