Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La fed s'inquiète des prix élevés du pétrole, les bourses reculent

Marché : La fed s'inquiète des prix élevés du pétrole, les bourses reculent

La fed s'inquiète des prix élevés du pétrole, les bourses reculent La fed s'inquiète des prix élevés du pétrole, les bourses reculent

(Tradingsat.com) - Ben Bernanke a fait part de ses inquiétudes mardi devant le Sénat face à la montée en flêche des cours du pétrole, le patron de la Fed ayant même indiqué qu'une hausse prolongée du baril de brut pouvait menacer l'économie américaine. Un discours mal accueilli à Wall Street, en nette baisse ce soir malgré l'annonce d'un indice ISM manufacturier meilleur que prévu. L'or noir a poursuivi sa course à New York, juste au-dessus des 98$, à deux pas du seuil psychologique des 100$.

A la Bourse de Paris, le rouge l'a nettement emporté en clôture (-1,05% à 4 067 points). Du côté des valeurs, Vivendi a été boudé malgré des résultats 2010 en progression, le marché ayant sanctionné les performances de SFR sur le quatrième trimestre. Le secteur bancaire a lui aussi souffert, notamment suite à des prises de bénéfices : Société Générale a perdu 3,5% avec Crédit Agricole (-2,6%) et BNP Paribas (-2,6%). Sur le compartiment technologique, Alcatel-Lucent a cédé 3,4% après deux séances de hausse consécutives.

Vivendi (-1,3%). Le géant des médias et des télécoms n'a pas vraiment convaincu les opérateurs malgré des résultats 2010 en croissance et des prévisions 2011 faisant état d'une légère hausse des profits. Seulement, cette projection exclut la contribution de NBC Universal, société aujourd'hui cédée, ce qui signifie que les résultats seront en baisse à données publiées alors que le consensus vise 2% de croissance, a fait remarquer RBS. De son côté, UBS juge les comptes en ligne avec les attentes mais la guidance un peu faible par rapport au consensus. Dans la téléphonie mobile, SFR a souffert d'une concurrence accrue. Au quatrième trimestre, son Ebitda a reculé plus fortement que prévu (-11% vs. -7% attendu).

Renault (-2,2%) et Peugeot (-1,6%) ont terminé dans le rouge après les chiffres du CCFA. Selon le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles, le marché des voitures particulières neuves est en hausse de 13,7% sur le mois de février 2011, en données brutes mais également à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à février 2010. Sur ce segment, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën ont progressé de 11,1% alors que celles du Groupe Renault ont augmenté de 13,6%. Sur le segment des véhicules légers, en hausse de 13,7%, PSA a vu ses immatriculations grimper de 10,7% et Renault de +15,2%.

Technicolor (-5,7%) a fait état ce matin d'une perte nette 2010 de 69 millions d'euros, divisée par cinq par rapport à 2009. Ce résultat, qui tient compte des effets de la finalisation de la dette du groupe, de son programme de cession, ainsi que des dépréciations d'actifs, dépasse le consensus. Sur la base d'un chiffre d'affaires de 3 574 millions d'euros, en baisse de 1,2 %, le groupe affiche un Ebitda ajusté de 505 millions d'euros (+6 %), soit une marge de 14,1 % (+0,3 point). Mais plus que sur ses résultats 2010, c'est sur ses perspectives pour 2011 que Technicolor a déçu. Le groupe entend renouer avec la croissance organique, mais ne vise qu'une « légère » progression de son chiffre d'affaires en données constantes. Déception, également, au niveau opérationnel, avec un Ebitda ajusté attendu « comparable » à celui de 2010, ou au mieux « en légère hausse ». La prévision n'est pas du goût des analystes d'Oddo Securities, qui la jugent « très timide ».

Steria (-1,2%). La société de services informatiques n'a pas convaincu après ses résultats annuels. Hors éléments non récurrents, le résultat net courant part du Groupe est ressorti quasiment stable à 70,9 M€ contre 70,4 M€ en 2009. Le chiffre d'affaires a quant à lui progressé de 1,5% à périmètre et taux de change constants. La publication est pourtant supérieure aux attentes du consensus, a estimé Credit Suisse.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI