Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La "falaise budgétaire" n'empêche pas le CAC 40 d'avancer

Marché : La "falaise budgétaire" n'empêche pas le CAC 40 d'avancer

Palais BrongniartPalais Brongniart

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a rouvert en hausse jeudi après une séance et demi de fermeture pour les fêtes de Noël. En pleine trêve des confiseurs, le CAC 40 progresse de 0,6% à 3675 points à la mi-journée. Difficile cependant, compte tenu de la faiblesse des volumes d'échanges, de voir dans cette hausse l’expression de l’optimisme des investisseurs sur l’issue de la crise budgétaire américaine.

Face à l'urgence de la situation, le président Barack Obama a interrompu ses vacances de Noël à Hawaï dans le but de reprendre les discussions. Sans accord avant le 31 décembre, des hausses d'impôts et de coupes de dépenses s’enclencheront automatiquement dès le 1er janvier 2013, pour un montant de près de 600 milliards de dollars, avec un risque important sur la croissance.

Dans le même temps, la dette publique américaine est sur le point de dépasser son plafond de 16 394 milliards de dollars. Le secrétaire américain au Trésor américain, Timothy Geithner, a prévenu le Congrès que le plafond légal de la dette publique aux Etats-Unis le 31 décembre, soit lundi prochain. Un an et demi après avoir relevé ledit plafond, démocrates et républicains doivent une nouvelle fois réviser ce montant à la hausse pour éviter au pays une faillite technique…

Au palmarès des valeurs à Paris, Unibail-Rodamco fait la course en tête sur le CAC 40 (+2% à 187,5 euros). D’après l AFP, la Caisse des dépôts et Crédit Agricole Assurances, à travers sa filiale Predica, formeraient le consortium d'investisseurs qui a racheté la tour Oxygène de Lyon au groupe foncier. Vivendi évolue également en territoire positif (+0,8% à 17,3 euros), profitant de la lettre d’intention envoyée le 17 décembre par l’opérateur sud-coréen KT en vue du rachat de la participation de 53% du groupe français dans Maroc Telecom.

Hors indice phare, PagesJaunes bondit de plus de 6% à 1,98 euro en tête du SBF 120, accélérant sa remontée à la Bourse de Paris. Le groupe de communication digitale locale a récemment annoncé, le 21 décembre, l’accord de ses créanciers obligataires pour permettre la mise en œuvre de la restructuration financière de sa maison mère Mediannuaire Holding SA.

A noter l’envolée du titre de la société de biotechnologie Cerep (+85% à 2 euros). L’action s'ajuste en effet sur le prix de l'offre publique d'achat (OPA) annoncée vendredi par le prestataire de bioanalyse Eurofins Scientific.

Sur le marché des changes, l’euro poursuit sa remontée au-delà du seuil de 1,32 dollars (+0,33% à 1,3265 dollars), tandis que du côté des matières premières, le baril WTI se maintient facilement au dessus des 90 dollars (-0,1% à 90,9 dollars). Enfin, l’once d’or reste inchangée à 1660 dollars.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI