Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : La chute boursière pourrait retarder les privatisations en grèce

Marché : La chute boursière pourrait retarder les privatisations en grèce

La chute boursière pourrait retarder les privatisations en grèceLa chute boursière pourrait retarder les privatisations en grèce

ATHENES (Reuters) - Le décrochage des marchés actions pourrait faire obstacle aux plans de privatisation de la Grèce et pousser Athènes à revoir son calendrier, a estimé jeudi le président de la nouvelle agence grecque de privatisation.

La Grèce, qui cherche par tous les moyens à éviter un défaut sur sa dette, s'est engagée sur un calendrier de cessions d'actifs visant à lever 50 milliards d'euros d'ici 2015 dans le cadre du plan de sauvetage accordé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI).

D'ici la fin du mois de septembre, la Grèce doit avoir atteint un premier objectif de 1,7 milliard d'euros.

Mais la Bourse d'Athènes a perdu 30% depuis le début de l'année et les investisseurs ont vu fondre la valeur boursière de plusieurs entreprises étatiques promises à la privatisation, telles la société de paris OPAP et le fournisseur d'électricité PPC.

Le port de Thessalonique a notamment perdu 37% ces quatre derniers mois, sa valeur boursière chutant à 112 millions d'euros, alors que l'Etat grec avait prévu d'en vendre ses parts au troisième trimestre.

Le président de la nouvelle agence grecque de privatisation a évoqué à la télévision locale le problème posé par la déroute des marchés et la perte de valeur des actifs de l'Etat grec.

"La question qui se pose (...) est de savoir si le gouvernement peut changer son calendrier ou ses priorités (...) afin d'éviter une vente à des prix dérisoires", a déclaré Ioannis Koukiadis sur la chaîne de télévision grecque Skai TV.

"Il doit y avoir une autre solution, que ce soit un délai, ou une nouvelle exploitation qui rapporterait au gouvernement un maximum de résultats", a-t-il ajouté.

Harry Papachristou, Natalie Huet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...