Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Chine met fin à son coupe-circuit boursier controversé

Marché : La Chine met fin à son coupe-circuit boursier controversé

(Tradingsat.com) - Les autorités chinoises ont annoncé ce jeudi avoir mis fin à ce mécanisme qui interrompait les transactions en cas de fortes variations. Alors qu'il devait apaiser les marchés, le coupe-circuit a au contraire été accusé de favoriser la volatilité.

C'est une mesure qui n'aura pas fait long feu. Ce jeudi 7 janvier, le gouvernement chinois a décidé de retirer le système automatique de coupe-circuit sur les marchés financiers, seulement quatre jours après l'avoir introduit, rapporte l'agence Chine Nouvelle.

Ce mécanisme permettait de stopper momentanément les échanges dès lors que le CSI300, l'indice qui compile les Bourses de Shanghai et de Shenzhen, baisse ou augmente de 5%. Lorsque la variation passe à 7%, les transactions sont interrompues complètement. Ce mécanisme pouvait être actionné dès lundi dernier. Et en quatre séances, il avait déjà été utilisé deux fois (lundi et ce jeudi). Le CSI300 avait à chaque fois dévissé de plus de 7%.

À l'origine, ce mécanisme avait été introduit pour tenter de réduire la volatilité sur les bourses chinoises, pour éviter les plongeons constatés à l'été 2015. Mais la mesure a été critiquée par les experts qui jugent au contraire qu'elle peut avoir tendance à justement précipiter la baisse des marchés.

Une efficacité débattue

"Plus vous vous rapprochez du seuil (de déclenchement) plus cela a tendance à amplifier le mouvement de baisse. Les investisseurs cherchent à vendre avant que la suspension n'arrive", expliquait lundi à BFMBusiness.com l'analyste d'Aurel BGC, Tangi Le Liboux.

En fait, les efforts de Pékin ont même tendance à susciter la défiance des investisseurs. "Souvent, plus le gouvernement prend des mesures, plus les investisseurs sont encouragés à aller contre", explique à Bloomberg Hugh Young, cadre dirigeant chez Aberdeen Asset Management.

Il faut croire d'ailleurs que les marchés apprécient l'annonce. Peu après que l'information ait été révélée, le marché parisien a effacé une partie de ses pertes et reprenait des couleurs, comme l'ensemble des autres places européennes. Vers 17h, le CAC40 affichait ainsi un repli de -1,26% alors qu'il avait ouvert sur une baisse proche de -3% ce matin.

Par Julien Marion

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI