Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La chine enregistre un déficit commercial au 1er trimestre

Marché : La chine enregistre un déficit commercial au 1er trimestre

La chine enregistre un déficit commercial au 1er trimestreLa chine enregistre un déficit commercial au 1er trimestre

PEKIN (Reuters) - La Chine a enregistré une déficit commercial au premier trimestre, conséquence de la vitalité de l'économie du pays et de la hausse des cours des matières premières, a fait savoir dimanche l'administration des douanes.

De janvier à mars, la Chine a enregistré un déficit de 1,02 milliard de dollars (700 millions d'euros), son premier déficit commercial trimestriel depuis 2004.

Pour Isaac Meng, économiste chez BNP Paribas à Pékin, ces chiffres montrent que l'économie chinoise est moins dépendante des exportations et que la Chine s'engage ainsi dans des relations commerciales plus équilibrées.

Zheng Yuesheng, responsable des statistiques à l'administration des douanes chinoises, a déclaré à la télévision d'Etat que le déficit observé au premier trimestre serait probablement "temporaire", ajoutant toutefois que l'excédent commercial pour l'année serait moins important en 2011 qu'en 2010.

Sur le seul mois de mars, la Chine a publié un excédent commercial de 140 millions de dollars, après avoir enregistré un déficit commercial surprise de 7,3 milliards de dollars (5,27 milliards d'euros) en février, le plus important en sept ans.

Les exportations chinoises ont augmenté de 35,8% en mars par rapport à l'année précédente pour atteindre 152,2 milliards de dollars et les importations ont augmenté de 27,3% pour s'établir à 152,1 milliards de dollars. les économistes tablaient sur une hausse des exportations de 21% et des importations de 19,5% sur un an, soit un déficit de 4,2 milliards de dollars.

Les importations de pétrole brut de la Chine, deuxième pays consommateur de pétrole après les Etats-Unis, ont augmenté de 3% au mois de mars par rapport à l'année précédente, à environ 5,1 millions de barils par jour.

Zhou Xin et Simon Rabinovitch, Catherine Monin pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI