Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La ce prévoit une croissance ralentie à 1,6% en 2011

Marché : La ce prévoit une croissance ralentie à 1,6% en 2011

La ce prévoit une croissance ralentie à 1,6% en 2011La ce prévoit une croissance ralentie à 1,6% en 2011

BRUXELLES (Reuters) - La croissance de l'économie de la zone euro devrait stagner au deuxième semestre pour atteindre 1,6% en 2011, comme précédemment estimé, selon les prévisions intermédiaires de la Commission européenne (CE), qui anticipe également un tassement plus rapide que prévu de l'inflation.

Le taux de croissance annuel de 1,6% est conforme à une précédente estimation de la CE en mai, grâce à une croissance meilleure qu'attendu au premier trimestre. La croissance de la zone euro avait été de 1,8% en 2010.

Mais la Commission a revu à la baisse d'un demi-point de pourcentage ses prévisions de croissance de la zone euro et de l'Union européenne pour la deuxième moitié de l'année. La croissance attendue ressort désormais à 0,2 % au troisième trimestre et 0,1% pour le quatrième trimestre.

"L'économie mondiale a connu un ralentissement et les espoirs que la crise de la dette souveraine se dissipe progressivement ont été déçus. Les risques sur la croissance restent défavorables", explique la Commission dans un communiqué.

La Commission juge probable que les exportations nettes deviennent moins dynamiques et prédit "un ralentissement de la demande intérieure pendant la deuxième moitié de l'année, voire au-delà."

"Les perspectives pour l'économie européenne se sont dégradées. La reprise après une crise financière est souvent lente et semée d'embûches", a déclaré Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires.

Par rapport à ses prévisions du mois de mai, la CE a revu à la baisse la projection de croissance annuelle de la France, à 1,6% contre 1,8% précédemment. Celle de l'Allemagne a quant à elle été révisée en hausse à 2,9% contre 2,6% précédemment.

Conséquence du ralentissement de la croissance économique, l'inflation dans la zone euro devrait progressivement diminuer pour ressortir à 2,5% sur l'année. Au printemps, la Commission avait dit s'attendre à une inflation annuelle de 2,6%.

Jan Strupczewski, Natalie Huet pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI