Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La bourse de paris termine en très légère hausse

Marché : La bourse de paris termine en très légère hausse

La bourse de paris termine en très légère hausseLa bourse de paris termine en très légère hausse

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour à la Bourse de Paris où le CAC 40 a finalement terminé en très légère hausse (+0,14% à 3.046,91 points), après avoir perdu jusqu'à 0,9% en réaction à la dégradation par Fitch de la note de 18 banques espagnoles.

* Les VALEURS DÉFENSIVES ont alimenté le rebond du marché en fin de séance, les télécoms européennes avançant de 1,92%, plus forte hausse sectorielle en Europe, les groupes agro-alimentaires gagnant 0,96% et les services collectifs 0,94%.

FRANCE TELECOM a pris 1,46% à 9,779 euros, GDF SUEZ 1,41% à 16,525 euros, SANOFI 0,71% à 55,34 euros, DANONE 0,39% à 51,75 euros et ESSILOR 0,34% à 72,72 euros.

* LAFARGE (+2,07% à 31,28 euros) a fini plus forte hausse du CAC 40. Le numéro un mondial du ciment a dévoilé un nouveau plan de réduction de ses coûts qui doit lui permettre de ramener son endettement sous le seuil des 10 milliards d'euros dès l'an prochain.

Dans son sillage, CIMENTS FRANÇAIS a progressé de 0,41% à 43,92 euros.

* HAVAS (+4,68% à 4,25 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120 après avoir franchi à la hausse sa moyenne mobile à 50 jours à 4,1556 euros.

* En revanche, les valeurs CYCLIQUES ont pâti des craintes relatives au ralentissement économique mondial.

PSA (-3,37% à 7,565 euros) a ainsi accusé la plus forte baisse du CAC 40 renouant avec un niveau plus vu depuis février 1986, VALLOUREC a perdu 2,07% à 27,14 euros et CAPGEMINI 1,25% à 27,985 euros. L'indice Stoxx du secteur automobile a perdu 0,35%.

* Les FINANCIÈRES, déjà handicapées par les doutes sur les modalités et l'efficacité du plan d'aide de 100 milliards d'euros au système bancaire espagnol, ont une nouvelle fois trébuché après la décision de Fitch. CRÉDIT AGRICOLE a abandonné 2,8% à 2,95 euros, AXA 1,91% à 9,496 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,94% à 16,805 euros. BNP PARIBAS, jugée plus solide, s'est adjugé 0,34% à 28,08 euros.

Hors CAC, CNP ASSURANCES a cédé 5,95% à 8,282 euros, au plus bas depuis 2003. Le président de la Commission de surveillance de la CDC, qui contrôle 40% du capital de l'assureur vie, a jugé actuellement sous-capitalisé le groupe CNP Assurances.

L'indice Stoxx des assureurs européens a perdu 0,45% mais celui des banques a pris 0,27%, soutenu par des notes de brokers favorables aux établissements suisses et britanniques dans l'environnement actuel.

* TECHNICOLOR a reculé de 4,9% à 1,903 euro au lendemain d'une hausse de 1,57%, sur fond de confusion relative aux offres concurrentes de JPMorgan, candidat à devenir le principal actionnaire du groupe de technologies pour les médias, et du fonds Vector Capital.

Depuis l'émergence de l'offre de Vector Capital fin mai, le titre Technicolor a flambé de 36%.

* LAGARDÈRE a perdu 2,36% à 18,855 euros après avoir dit s'attendre désormais à une baisse des recettes publicitaires de sa branche Lagardère Active cette année, contre une précédente prévision envisageant une stabilité de ces recettes.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI