Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : La bourse de paris termine en baisse malgré l'emploi américain

Marché : La bourse de paris termine en baisse malgré l'emploi américain

La bourse de paris termine en baisse malgré l'emploi américainLa bourse de paris termine en baisse malgré l'emploi américain

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris s'est retournée à la baisse vendredi en soirée malgré l'embellie enregistrée sur le marché du travail aux Etats-Unis, la situation en zone euro continuant à peser sur le moral des investisseurs. A l'exception de Crédit Agricole (+1,3%), le secteur bancaire a encore souffert : Société Générale a reculé de 3,2% et BNP Paribas de 1,9%. Technip (-3%), dans les services pétroliers, a pâti d'une dégradation d'analyste.

L'indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,24% à 3 137 points. Le marché parisien avait pourtant profité d'un regain d'optimisme après les bons chiffres de conjoncture publiés outre-Atlantique. Selon le Département américain au Travail, l'économie US a créé deux fois plus d'emplois en décembre par rapport au mois précédent (200 000 contre 152 000 attendu par le consensus) tandis que le taux de chômage a reculé de 0,2 point à 8,5% (vs. 8,7% anticipé).

Dans le palmarès des hausses, c'est Publicis (+3,5%) qui s'est distingué suite à quelques notes de brokers, dont celle de Morgan Stanley. La banque d'affaires américaine est passée de "Sous-pondération" à "Pondération en ligne" sur le groupe de conseil en communication. Notons par ailleurs que Natixis a relevé son objectif de cours sur le groupe de conseil en communication de 36 à 42 euros, tout en confirmant une recommandation à l'achat.

Le groupe de semi-conducteurs STMicroelectronics a grimpé de 2,6% dans le sillage des résultats record du géant sud-coréen Samsung, un important client de STM. Le premier fabricant mondial de smartphones et de cartes mémoire a annoncé un bénéfice d'exploitation trimestriel en hausse de 73% par rapport à il y a un an, à 5 200 milliards de wons (3,32 milliards d'euros), contre 4 700 milliards attendu par le consensus.

Hors indice phare, Belvédère s'est envolé de 15% à 79,3 euros, au plus haut depuis août 2008. La cour d'appel de Nîmes, devait de nouveau examiner hier la validité de la procédure de sauvergarde de l'entreprise... En l'espace de treize séances, l'action du groupe de spiritueux, propriétaire de la vodka Sobieski et du whisky William Peel, s'est appréciée de... 180% !

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...