Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La bourse de paris ouvre sous les 3.900 points

Marché : La bourse de paris ouvre sous les 3.900 points

La bourse de paris ouvre sous les 3.900 pointsLa bourse de paris ouvre sous les 3.900 points

PARIS (Reuters) - La Bourse de Paris a enfoncé mercredi la barre des 3.900 points en ouverture et semble entrer dans une phase baissière alors que la question de la restructuration de la dette grecque divise les Européens et nourrit l'inquiétude qui s'est emparé des marchés.

A 09h40, l'indice CAC 40 recule de 0,60% à 3.893,22 points tandis que l'euro recule contre dollar.

L'indice a ouvert un gap (écart entre le plus bas de la veille et le plus haut du jour) baissier (3.907,16/3.891,32) et, selon les analystes techniques, il pourrait retrouver son plus bas de l'année à 3.693.

Les déclarations mardi de Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France et membre du Conseil de la Banque centrale européenne, décrivant une restructuration en Grèce comme "scénario de l'horreur" et menaçant de refuser dans cette hypothèse la dette souveraine grecque en garantie d'opérations de refinancement de la BCE, ont ajouté à la confusion.

L'euro s'échange autour de 1,4045 dollar contre 1,4095 mardi soir.

La quasi-totalité des valeurs du CAC 40 sont dans le rouge. Crédit agricole et Société générale avancent symboliquement de 0,24% et de 0,06% respectivement.

Vallourec (-2,79%) accuse la plus forte baisse du

CAC 40.

STMicroelectronics perd 0,95%, pénalisé par le retour de l'aversion au risque et par les perspectives jugées peu enthousiasmantes d'Applied Materials mardi soir.

Sanofi (-1,20%) et Total (-0,66%) sont les principaux contributeurs à la baisse du CAC 40.

Londres perd 0,57% et Francfort 0,4%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 cède 0,64% et l'EuroFirst 300 0,35%.

Le dollar progressant, les cours du pétrole refluent. Le baril de pétrole brut léger américain cède 84 cents à 98,75 dollars.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI