Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Bourse de Paris finit la semaine sur une note positive

Marché : La Bourse de Paris finit la semaine sur une note positive

EuronextEuronext

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a fini sur une note positive (+0,58%) une semaine globalement poussive, les investisseurs faisant le choix de l'optimisme malgré un euro toujours vigoureux.

L'indice CAC 40 a progressé de 31,68 points à 5.526,51 points dans un volume d'échanges étoffé de 3,8 milliards d'euros. La veille, il avait fini stable (+0,02%).

Après des premiers échanges à l'équilibre, la cote parisienne a clairement opté pour la hausse.

"L'indice parisien profite d'un rebond essentiellement technique", a estimé auprès de l'AFP Frédéric Rozier, gestionnaire de portefeuille de Mirabaud France.

"Le marché n'a pas vraiment d'idée directrice. Il est partagé entre de très bonnes publications aux États-Unis et un euro fort", mais il fait le choix de la hausse "avant l'ouverture de la saison des résultats en Europe la semaine prochaine et une réunion de la Banque centrale européenne", a-t-il complété.

"Les indices européens avaient commencé la séance sur une note moribonde, mais en cette journée d'échéances mensuelles, la hausse (a repris) ses droits", ont aussi noté les analystes d'Aurel BGC.

La journée a été en effet marquée par l'arrivée à échéance de plusieurs contrats et options sur les indices (séance dite des "trois sorcières"), ce qui accentue les tendances.

Du côté des indicateurs, les quelques publications du jours comme le recul des ventes au détail au Royaume-Uni en décembre ou la baisse du moral des ménages aux États-Unis en janvier, n'ont pas eu d'impact significatif.

Secteur pétrolier mal orienté

En matière de valeurs, le secteur pétrolier a reculé à l'instar des cours du brut, Total perdant 0,62% à 47,29 euros et TechnipFMC de 1,50% à 26,94 euros.

Airbus a continué à profiter (+2,64% à 92,79 euros) de l'annonce d'une commande de 36 A380 par Emirates pour un montant catalogue de 16 milliards de dollars qui a offert une bouffée d'oxygène au géant de l'aéronautique qui peut ainsi pérenniser son programme phare et espérer débloquer le compteur auprès d'autres compagnies.

Korian a pour sa part plongé de 6,97% à 26,96 euros pénalisé par un abaissement de sa recommandation à "neutre" par Exane BNP Paribas.

Seb a pris 3,95% à 171,20 euros, avec des volumes d'échanges deux fois plus élevés que d'habitude avant la publication mardi prochain de son chiffre d'affaires annuel pour 2017.

Rémy Cointreau a perdu 2,35% à 108 euros malgré un chiffre d'affaires en croissance de 3% sur les neuf premiers mois de son exercice décalé 2017/2018, à 862,1 millions d'euros, les investisseurs s'inquiétant des effets de l'euro fort sur ses performances futures.

Dans son sillage Pernod Ricard a aussi reflué de 0,73% à 130 euros.

TF1 a gagné 0,66% à 12,29 euros. La chaîne a annoncé jeudi avoir finalisé un accord en vue de l'acquisition de 78% du capital de l'éditeur de sites internet Aufeminin auprès du groupe de médias allemand Axel Springer, valorisant la société à 365 millions d'euros.

Schneider Electric s'est adjugé 0,59% à 75,64 euros. Framatome, l'ex-branche réacteurs d'Areva passée dans le giron d'EDF (-0,50% à 10,87 euros), a conclu un accord avec Schneider Electric pour acquérir ses activités dans le contrôle-commande des réacteurs nucléaires.

La spéculation s'est poursuivie sur Europacorp (+18,06% à 1,70 euro). Selon le site Variety, TF1, l’américain Lions Gate ou encore le producteur tunisien Tarak ben Ammar s’intéressaient au studio de cinéma pour le racheter et/ou devenir actionnaire.

Avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...