Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Bourse de Paris finit la semaine en baisse

Marché : La Bourse de Paris finit la semaine en baisse

EuronextEuronext

(Tradingsat.com) -

La Bourse de Paris a fini en recul de 0,65% vendredi, le marché peinant à trouver un catalyseur dans une séance marquée par la prudence, dépourvue de rendez-vous majeur.

L'indice CAC 40 a cédé 31,88 points à 4.867,58 points dans un volume d'échanges soutenu de 3,8 milliards d'euros. La veille, il avait rompu avec six séances de hausse d'affilée en reculant de 0,52%.

La cote parisienne a ouvert à l'équilibre avant de céder progressivement du terrain, sans parvenir à aucun moment à se redresser.

"Ce n'est pas une phase de forte aversion au risque, mais c'est une phase de méfiance", relève auprès de l'AFP Alexandre Baradez, analyste d'IG France.

"Il y a une prudence sur les marchés, avec une semaine marquée par un regain du risque politique", poursuit-il alors que des incertitudes pèsent sur l'issue des scrutins organisés en 2017 aux Pays-Bas, en France puis en Allemagne.

La question du Brexit revenait également sur le devant de la scène, souligne M. Baradez, alors que Londres a prévenu mardi que le Royaume-Uni déclencherait entre les 11 et 31 mars le processus de sortie de l'Union européenne.

En outre, "il y a le sentiment que le marché se pose aussi des questions sur la capacité de l'administration Trump à délivrer la totalité de ses promesses" économiques, ajoute l'analyste.

Sur le front des valeurs, les titres du secteur financier ont pesé sur la cote à l'image de Crédit Agricole qui a fini en queue du CAC 40 (-2,68% à 11,82 euros), Société Générale (-2,57% à 42,40 euros) ou BNP Paribas (-2,23% à 55,75 euros).

Essilor a reculé (-0,74% à 107,75 euros) après avoir dans un premier temps profité de résultats annuels en croissance.

Groupe Flo s'est enfoncé de 16,28% à 1,08 euro, pénalisé par l'annonce d'une aggravation de ses pertes en 2016 sous le coup d'une baisse de fréquentation dans ses établissements. Le groupe est aussi toujours à la recherche de nouveaux investisseurs.

A l'inverse, les titres plus défensifs comme Danone (+3,13% à 61,00 euros), Remy Cointreau (+1,54% à 86,63 euros) ou encore L'Oreal (+2,47% à 176,10 euros) se sont appréciés.

Thales a bénéficié (+1,19% à 89,10 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" par Deutsche Bank tout comme DBV Technologies (+5,43% à 68,10 euros) à "acheter" par Natixis.

Dans le secteur de la santé, l'action Pixium Vision s'est envolée de 10,5% à 7,25 euros, portée par l'annonce de l'implantation chez le premier patient espagnol du système de vision bionique IRIS II.

Visiomed Group a pris 2% à 2,04 euros, dynamisé par l'annonce de la commercialisation aux États-Unis de ses premiers dispositifs de santé connectés.

DBV Technologies a grimpé de 5,4% à 68,10 euros, dopé par le relèvement de la recommandation de Natixis de "Neutre" à "Acheter" pour un nouvel objectif de cours à 92 euros, contre 65 euros auparavant.

avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI