Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : La bourse de paris débute la semaine sur une note négative

Marché : La bourse de paris débute la semaine sur une note négative

La bourse de paris débute la semaine sur une note négativeLa bourse de paris débute la semaine sur une note négative

(Tradingsat.com) - Au terme d'une séance hésitante, le marché parisien a clôturé lundi en territoire négatif, pénalisé par la mauvaise orientation d'indices américains rendus inquiets par la faible croissance du Japon au deuxième trimestre (+0,3%).

Le CAC 40 a ainsi cédé 0.27% à 3426,4 points, dans des volumes très faibles (1,5 milliard d'euros), à la veille de la publication mardi de la première estimation du PIB au deuxième trimestre en zone Euro, en France et en Allemagne.

L'annonce dans la matinée de la poursuite de la récession en Grèce, dont le PIB s'est contracté de 6,2% au deuxième trimestre 2012 sur un an, après une contraction de 6,5% au premier trimestre, n'a pas surpris outre mesure les opérateurs.

Les valeurs bancaires ont quelque peu rebondi, profitant de la réussite de l'émission de 8 milliards d'euros à un an par le Trésor italien. Société Générale (+1%) et Crédit Agricole (+0,8% à 4 euros) signent ainsi les deux plus fortes progressions de l'indice, tandis que STMicroelecronics est la lanterne rouge (-2,8% à 4,78 euros). Le fabricant franco-italien de semiconducteurs a pâti de la dégradation de l'opinion de Citi sur son concurrent allemand Infineon de "Achat" à "Neutre".

Technip (-2,1% à 85,3 euros) a souffert également en raison de certains commentaires tenus par les dirigeants du groupe de services pétroliers britannique Petrofac à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels. Ce dernier a noté des retards dans certains processus d'appel d'offres.

Hors CAC 40, Archos a plongé de 10,5% à 3,5 euros. Le fabricant de tablettes Internet, de TablettesPCs, de Netbooks et de baladeurs MP3/MP4 a déçu les investisseurs avec ses comptes semestriels en perte sous l'effet d'un contexte économique et concurrentiel plus tendu qu'en 2011 sur le secteur de l'électronique grand public. La pression exacerbée sur les prix a fait pression sur les marges du groupe.

Egalement, mal orientée, l'action Alcatel-Lucent a perdu 2,5% à 0,96 euro. Standard & Poor's a abaissé la perspective de l'équipementier télécoms « stable » à « négative ».

Sur le marché des changes, l'euro a progressé de 0,3% à 1,233 dollar face au billet vert. Les cours du pétrole ont poursuivi leur ascension à 114,6 dollars (+0,9%) et 93,4 dollars (+0,15%) respectivement pour les barils Brent et WTI. Enfin, l'once d'or a cédé 0,29% à 1615 dollars.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...