Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La bourse de paris continue à positiver

Marché : La bourse de paris continue à positiver

La bourse de paris continue à positiver La bourse de paris continue à positiver

(Tradingsat.com) - Après un début de séance en territoire négatif, le marché parisien a profité de statistiques américaines jugées favorables pour repasser dans le vert. A la clôture, le CAC 40 affichait ainsi jeudi soir une progression de 0,54% à 3 456,71 points, soit un plus haut depuis le 2 avril dernier. Une hausse réalisée dans des volumes d'échanges cependant toujours aussi anémiques d'a peine 2,2 milliards d'euros.

L'annonce d'une réduction surprise du déficit commercial des Etats-Unis, tombé en juin à son plus bas niveau depuis un an et demi, a soutenu les marchés actions, de même que le léger recul des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis pendant la première semaine d'août. Dans le même temps, les anticipations d'intervention des banques centrales continuent à dissuader les opérateurs de prendre leurs bénéfices.

Le tableau macroéconomique reste cependant loin d'être idyllique. Après les récentes nouvelles négatives en Europe, notamment en Allemagne, ainsi qu'en France, dont l'entrée en récession au troisième trimestre semble probable, la Chine inquiète quelque peu à son tour. L'Empire du milieu a fait état jeudi matin d'une décélération de la croissance de sa production industrielle, qui a enregistré en juillet une hausse de 9,2% en rythme annuel, sa progression la plus faible depuis trois ans.

Au palmarès des plus fortes hausses du CAC 40, LVMH s'est illustré en grimpant de 2,8% à 134,1 euros à la faveur d'une rotation sectorielle bénéficiant aux valeurs de consommation les plus solides qui a également profité à L'Oréal (+2% à 102,5 euros). AXA a parallèlement poursuivi sa remontée (+2% à 11,25 euros).

A l'autre bout du classement, Unibail-Rodamco a cédé 1,5% à 162,4 euros, plombé par la dégradation de l'opinion de Rabobank, de « Achat » à « Conserver ». GDF Suez a reculé de 1,4% à 19,4 euros, alors que l'agence de contrôle nucléaire belge (AFCN) inspecte actuellement le réacteur nucléaire Doel 3, exploité par Electrabel, la filiale belge du groupe, et pourrait fermer plus rapidement que prévu deux autres de ses réacteurs (Doel 1 et 2).

Hors indice phare, Gemalto a chuté de 4,3% à 58,9 euros en réaction à l'accord annoncé hier soir par la célèbre chaîne de café Starbucks et la start up Square dans le domaine du paiement mobile. Une solution que les investisseurs voient comme une alternative à la technologie sans contact NFC dans laquelle s'est engagée Gemalto.

Sur le compartiment bancaire, Crédit Agricole a progressé de 0,7% après avoir confirmé avoir reçu des offres de la part de plusieurs acteurs bancaires grecs portant sur l'acquisition de la totalité de sa filiale grecque Emporiki Bank.

Sur le marché des changes, l'Euro est repassé sous 1,23 dollar face au billet vert (-0,67% à 1,2282 dollar). La fermeté du dollar n'a pas empêché les cours du pétrole de poursuivre leur ascension ; le baril WTI s'appréciait jeudi soir 0,2% à 93,6 dollars, tandis que le baril de Brent de Mer du Nord progressait de 0,9% à 113 dollars. Enfin, l'once or grappillait 0,17% 1 614 dollars.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI