Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La banque du portugal abaisse ses prévisions du pib

Marché : La banque du portugal abaisse ses prévisions du pib

La banque du portugal abaisse ses prévisions du pibLa banque du portugal abaisse ses prévisions du pib

LISBONNE (Reuters) - Le produit intérieur brut (PIB) portugais devrait se contracter de 1,4% en 2011, et renouer avec la croissance en 2012 avec un taux de 0,3% , selon les prévisions de la Banque du Portugal publiées mardi.

L'institut d'émission prévoyait auparavant une contraction de 1,3% en 2011 et une croissance de 0,6% l'année suivante.

En 2010, la croissance de l'économie portugaise a atteint 1,4%. La banque centrale précise que ses dernières projections ne prennent pas en compte de nouvelles mesures d'austérité que Lisbonne devra sans doute prendre.

La Banque du Portugal souligne que le pays risque de ne pas atteindre ses objectifs en matière budgétaire cette année et qu'il risque aussi de se trouver contraint d'adopter de nouvelles mesures budgétaires en 2012.

"En 2012, les mesure supplémentaires et permanentes qui seront nécessaires pour tenir la promesse faite par les autorités prendront une ampleur très importante", estime la banque centrale.

Le parlement portugais a rejeté la semaine dernière les mesures d'austérité proposées par le Premier ministre José Socrates, qui a en conséquence présenté sa démission.

Ces mesures incluaient notamment un prélèvement obligatoire sur les retraites et une diminution des dépenses de santé.

Le président portugais Anibal Cavaco Silva devrait fixer cette semaine la date des législatives anticipées, probablement fin mai ou début juin.

La pression s'accroît sur le Portugal, dont les marchés pensent qu'il devra prochainement solliciter l'aide financière du Fonds monétaire international et de l'Union européenne.

L'agence de notation Standard & Poor a, peu après la publication du rapport de la Banque du Portugal, annoncé un nouveau déclassement de la note souveraine du pays, de "BBB" à

"BBB-".

S&P avait déjà abaissé la note portugaise la semaine dernière, et prévenu alors qu'elle pourrait rapidement procéder à un nouvel abaissement.

En réaction à la décision de S&P, les rendements des emprunts portugais à deux et 10 ans ont atteint de nouveaux sommets post-euro de 7,699 et 8,18% respectivement.

Axel Bugge et Andrei Khalip, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI