Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'ouverture du capital des aéroports régionaux serait gelée

Marché : L'ouverture du capital des aéroports régionaux serait gelée

L'ouverture du capital des aéroports régionaux serait geléeL'ouverture du capital des aéroports régionaux serait gelée

PARIS (Reuters) - Le processus d'ouverture du capital des grands aéroports régionaux est gelé sur fond de divergences entre les collectivités locales et l'Etat, rapporte La Tribune dans son édition datée de mardi.

L'Agence des participations de l'État (APE) a engagé l'an dernier une réflexion sur la vente d'une partie de ses participations dans les sociétés qui gèrent les aéroports régionaux.

Ces aéroports sont détenus à 60% par l'Etat, 25% par les chambres de commerce et d'industrie et à 15% par les collectivités territoriales.

Celles-ci veulent acheter tout ou partie des parts de l'Etat pour éviter qu'il ne les cède à des acteurs privés, écrit La Tribune.

"Elles sont convaincues qu'elles doivent être propriétaires des sociétés gestionnaires des aéroports pour en maîtriser la stratégie", explique une source proche du dossier, citée par le quotidien.

L'annonce de l'ouverture du capital de quatre premiers aéroports - Lyon, Toulouse, Bordeaux et Montpellier - était attendue début avril. Mais rien n'a été annoncé à ce moment-là et le dossier n'a pas semblé évoluer depuis.

L'Etat veut céder un peu moins de 50% du capital des aéroports régionaux pour récupérer quelques centaines de millions d'euros, précise La Tribune.

Vinci a confirmé début mai regarder certains aéroports, notamment Lyon, Montpellier et Toulouse.

Parmi les candidats pressentis figurent également Aéroports de Paris (ADP), Keolis, filiale de la SNCF, Veolia, déjà gestionnaire des aéroports de Beauvais et de Nîmes, ou encore les fonds infrastructure de la Caisse des dépôts (CDC) et de la banque d'investissement australienne Macquarie.

Cyril Altmeyer, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...