Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'obligataire périphérique gagne du terrain

Marché : L'obligataire périphérique gagne du terrain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les obligations d'État espagnoles et italiennes gagnent encore de l'attrait aux yeux des investisseurs ce lundi, ce qui pèse sur leurs rendements, après l'accord conclu en fin de semaine dernière sur le pare-feu européen.

Ainsi, le taux à 10 ans du Bon espagnol se détend de cinq points de base à 5,30%, comme celui du Bon italien à 5,06%. Par comparaison, le taux du Bund allemand se tend de quatre pb à 1,83% et celui de l'OAT française, grappille un pb à 2,90%.

'La zone euro mobilise un pare-feu d'environ 800 milliards d'euros, soit 1.000 milliards de dollars', ont indiqué vendredi les ministres des Finances de l'Eurogroupe, à l'occasion de leur réunion de Copenhague.

Ce montant comprend une capacité de prêt du MES et du FESF de 700 milliards d'euros, en plus des 49 milliards provenant du Mécanisme européen de stabilisation financière, qui aide le Portugal et l'Irlande, et des 53 milliards de prêts bilatéraux à la Grèce.

Autre nouvelle renforçant l'attrait du marché obligataire espagnol, Madrid a décidé un plan de rigueur de 27 milliards d'euros sur son projet de budget pour 2012, qui prévoie une compression de près de 17% des dépenses des ministères.

Le marché obligataire a accueilli favorablement vendredi ces avancées, puisque les taux d'intérêt se sont détendus dans la plupart des pays de la zone euro. Les taux à 10 ans de l'Espagne et de l'Italie ont ainsi baissé d'une dizaine de points de base chacun.

'Tout n'est pas terminé en Europe', prévient cependant Aurel BGC, rappelant que le pare-feu européen doit être complété par une hausse des capacités de prêt du FMI, qui nécessitera un feu vert du G20. Ce dernier doit se prononcer à ce sujet courant avril, ajoute-t-il.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI