Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'italie n'accepterait qu'une surveillance ciblée par le fmi

Marché : L'italie n'accepterait qu'une surveillance ciblée par le fmi

L'italie n'accepterait qu'une surveillance ciblée par le fmiL'italie n'accepterait qu'une surveillance ciblée par le fmi

CANNES, Alpes-Maritimes (Reuters) - Plusieurs responsables italiens se sont déclarés vendredi disposés à ce que le Fonds monétaire international (FMI) veille à la mise en oeuvre des engagements donnés le 27 octobre à l'Union européenne, mais ils ont rejeté l'idée d'un traitement spécifique réservé à Rome.

"Nous démentons l'existence d'un accord sur la surveillance de l'Italie par le FMI. C'est l'ensemble de la zone euro qui est sous tension, Italie et Espagne incluses. Rome est disposée à demander des conseils au FMI uniquement pour ce qui concerne les conclusions de l'Eurogroupe du 27 octobre", a dit l'un des responsables.

Janet McBride, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI