Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'irlande obtient un taux d'intérêt réduit sur les prêts du fesf

Marché : L'irlande obtient un taux d'intérêt réduit sur les prêts du fesf

L'irlande obtient un taux d'intérêt réduit sur les prêts du fesfL'irlande obtient un taux d'intérêt réduit sur les prêts du fesf

BRUXELLES (Reuters) - L'Irlande a obtenu des dirigeants européens une réduction d'environ deux points de pourcentage sur le taux d'intérêt des montants qu'elle reçoit du Fonds européen de stabilité financière, a annoncé jeudi le Premier ministre Enda Kenny.

Dublin s'est également vu accorder une plus grande flexibilité dans la façon dont ces fonds peuvent être dépensés, a-t-il ajouté.

Kenny, qui s'exprimait face à la presse à l'issue du sommet d'urgence à Bruxelles des dirigeants de la zone euro, a indiqué que l'Irlande avait atteint ses objectifs principaux sans avoir à faire de concessions concernant son impôt sur les sociétés, l'un des plus bas d'Europe.

"Les conclusions de la réunion des dirigeants organisée aujourd'hui représentent un progrès important du programme de soutien, qui réduira à terme le coût de notre dette, allégeant ainsi le fardeau sur les contribuables", a déclaré Enda Kenny.

Interrogé plus tard sur la chaîne irlandaise RTE, Enda Kenny a évalué l'économie permise par la baisse du taux d'intérêt entre 600 et 800 millions d'euros par an.

"Ce sera de l'ordre de (deux points de pourcentage), et selon moi, sans disposer de tous les détails qui doivent encore être définis, cela équivaudra à 600 à 800 millions d'euros, ce qui n'est pas négligeable", a-t-il dit.

Enda Kenny a également indiqué que le sommet avait accordé à l'Irlande divers avantages, dont une extension de la maturité des prêts reçus et une souplesse plus importante dans l'utilisation des fonds européens.

Il n'a toutefois pas souhaité dire de quelle façon Dublin comptait profiter de cette plus grande flexibilité, expliquant que cela dépendrait encore de réunions de l'Ecofin ainsi que du conseil des ministres irlandais.

Bureau de Bruxelles, avec Carmel Crimmins à Dublin, Gregory Schwartz pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...