Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'introduction en bourse de prada lève moins de fonds qu'espéré

Marché : L'introduction en bourse de prada lève moins de fonds qu'espéré

L'introduction en bourse de prada lève moins de fonds qu'espéréL'introduction en bourse de prada lève moins de fonds qu'espéré

HONG KONG/MILAN (Reuters) - Prada a levé 2,1 milliards de dollars (1,5 milliard d'euros) vendredi dans le cadre de son introduction en Bourse de Hong Kong, soit 20% de moins environ que ce que le groupe de luxe italien recherchait, conséquence d'une aversion au risque régnant en Bourse.

Le prix de l'IPO a été de 39,50 dollars de Hong Kong par action, au bas d'une fourchette indicative révisée donnée jeudi, ont dit à Reuters trois sources au fait du dossier.

Prada voulait à l'origine recueillir 2,6 milliards de dollars.

Une volatilité accrue sur les places boursières et les débuts médiocres en Bourse de Samsonite International ont affecté l'IPO de Prada.

"Le marché boursier vit sa vie, ce qui n'a pas forcément grand chose à voir avec la réalité du marché du luxe", a dit jeudi à Reuters Selina Sia (Mirae Asset). "La demande de luxe va de soi et c'est bien pensé pour des sociétés telles que Samsonite et Prada d'être cotées à Hong Kong mais il se trouve que le marché est sacrément volatil ces derniers jours."

Prada et les actionnaires Prada Holding BV et Intesa Sanpaolo ont placé 423,3 millions de titres et levé 16,72 milliards de dollars de Hong Kong (2,14 milliards de dollars américains), ont déclaré les sources.

L'IPO valorise Prada à 13 milliards de dollars environ contre près de 80 milliards pour LVMH, 28,5 milliards pour Hermes International et 21 milliards pour PPR.

"C'est une opération réussie malgré la volatilité du marché, a expliqué l'une des sources. La société a été mise à prix avec une prime par rapport à ses pairs et avec un dépassement des souscriptions important côté institutionnel."

L'IPO a été pratiquement sursouscrite trois fois, a signalé une autre source.

La consommation chinoise de produits de luxe est attendue en hausse de 18% annuellement à 27,5 milliards de dollars en 2015 contre 12,23 milliards en 2010, selon le consultant McKinsey.

Elzio Barreto, Elisa Anzolin et Gianluca Semeraro, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...