Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'inattendu et exotique 3ème créancier des Etats-Unis

Marché : L'inattendu et exotique 3ème créancier des Etats-Unis

Les Iles Caïmans hébergent 60% des hedge funds mondiaux.Les Iles Caïmans hébergent 60% des hedge funds mondiaux.

(Tradingsat.com) - Drôle de surprise, dans les derniers chiffres du trésor américain. Si la Chine et le Japon restent de très loin les 2 premiers détenteurs de dette américaine, le 3ème a de quoi étonner. Il s’agit… Des Îles Caïmans ! Eléments d’explication.

Quand on se demande qui peuvent être les principaux créanciers des Etats-Unis, les noms de la Chine, du Japon, de l’Arabie Saoudite ou de pays européens reviennent souvent. Les liens commerciaux, monétaires et historiques avec l’Amérique le justifient pleinement.

Mais les chiffres du Trésor Américain sont sans appel : le 3ème détenteur de dette américaine, derrière la Chine (1.244 milliards de dollars) et le Japon (1.137 milliards de dollars), sont bien les Îles Caïmans, avec 265 milliards de dollars d’obligations américaines.

Considérations fiscales

Le territoire du Commonwealth britannique, riche de 60.000 habitants au dernier décompte, est passé ces dernières semaines devant l’Irlande (264 milliards de dollars), et désormais loin devant le Brésil (246 milliards de dollars).

La raison de ce cas de figure curieux est finalement simple à expliquer, et tient à des raisons qui nous ramènent à la problématique des paradis fiscaux, diablement d’actualité.

Décret de 1788

Les Caïmans, hormis leur climat tropical et leurs paysages paradisiaques, offrent aux investisseurs une singulière douceur en matière de taxe et d’impôts. Le territoire en est exempt depuis un décret royal britannique datant de 1788.

Cette année-là, un convoi de navires britanniques partant de Jamaïque et devant faire la traversée vers la Grande-Bretagne, est pris dans une violente tempête.

Un havre de paix fiscal

Et tous les habitants de ce petit archipel de 3 îles se sont mobilisés, afin de sauver le plus de marins et de passagers possible. Une bravoure louée par les survivants, à tel point qu’en remerciement, le Roi George III décide de faire grâce aux autochtones de conscription… et d’impôt à la Couronne.

Une aubaine pour toutes les sociétés commerciales qui vinrent s’y installer pendant les siècles suivants. Suivis, le siècle dernier… par toutes les grandes banques et institutions financières.

60% des hedge funds domiciliés

Et malgré des progrès en termes de transparence financière, le pays est toujours cité parmi les différentes listes internationales, noires ou grises, des paradis fiscaux.

Si beaucoup de grandes banques ou d’institutions financières ont préféré quitter le pays, par peur d’éveiller les soupçons, énormément de hedge funds y sont présents. Selon un rapport du cabinet Olivier Wyman datant d’il y a 2 ans, 60% des fonds d’arbitrage à travers le monde y sont domiciliés !

Tendance favorable aux obligations américaines

Et au vu de la tendance actuelle de taux et d’inflation du côté des Etats-Unis en ce moment, avec une Réserve Fédérale américaine déterminée à durcir sa politique monétaire cette année, les hedge fund, dont le travail consiste à couvrir le client et à gérer le risque, ont pris un pari croissant autour de la dette américaine.

Le passage de certains taux européens et japonais en territoire négatif ne fait qu’accroitre le mouvement. "Une manière simple et efficace de laisser l’argent dormir avec profit, sans prendre trop de risque", commente un cabinet de conseil en hedge funds.

Une garantie que les Iles Caïmans et leurs 60.000 habitants, devenues le mini-royaume de la gestion alternative, restera encore longtemps parmi les créanciers les plus importants des Etats-Unis… Mais à priori sans risque de devenir aussi puissant que la Chine ou le Japon.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...