Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'europe en repli, demande d'aide de l'espagne

Marché : L'europe en repli, demande d'aide de l'espagne

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens font grise mine en ce début de semaine, les opérateurs prenant leurs bénéfices après la vague d'euphorie de vendredi et alors que la demande d'aide espagnole se fait toujours attendre.

Milan abandonne 1,6%, devant Francfort (-1,3%), Madrid (-0,9%), Londres (-0,7%) et Zurich (-0,5%). Sur Euronext, Bruxelles chute de 1,4%, Paris de 1,2%, Amsterdam et Lisbonne de 0,8%. Wall Street a pris 0,3% vendredi soir.

'Les marchés asiatiques ont échoué à inspirer la confiance, après une dégradation des perspectives de croissance de la Banque Mondiale pour l'Asie orientale et la région Pacifique', note par ailleurs un analyste chez IG.

L'Eurogroupe doit officiellement lancer ce lundi à Luxembourg le Mécanisme européen de stabilité (MES), mais il semble peu probable que la demande d'aide de l'Espagne, très attendue par les investisseurs, intervienne à cette occasion.

'Avec le taux à 10 ans de l'Espagne reculant à 5,7090%, le gouvernement de Mariano Rajoy pourrait en profiter pour gagner plus de temps avant de demander (ou pas) une aide financière à l'UE', explique RTFX.

Le bureau d'études estime que les marchés devraient se concentrer sur les problèmes dans la zone euro cette semaine, alors que la chancelière allemande rencontrera demain le premier ministre grec et que François Hollande recevra mercredi Mariano Rajoy.

Sur le plan statistique, l'excédent commercial de l'Allemagne s'est accru à 18,3 milliards d'euros au mois d'août, soit trois milliards de plus que prévu par le marché. La production industrielle allemande pour la même période doit être dévoilée en milieu de séance.

Côté valeurs, KBC Group chute de 4,5% à 19,7 euros à Bruxelles, à la suite de la présentation par le bancassureur belge de ses principaux objectifs financiers pour 2015, avant une rencontre de sa direction avec la presse et les analystes organisée ce jour.

PPR (+2,6% à près de 125 euros) signe la seule hausse du CAC40 à Paris, alors que la presse évoque le scénario d'une mise en Bourse de la Fnac, son enseigne de distribution de produits culturels, dès la fin du premier semestre 2013.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI