Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro teste les 1,30s avec la grèce et l'espagne

Marché : L'euro teste les 1,30s avec la grèce et l'espagne

tradingsat

(CercleFinance.com) - A mi-séance de ce mardi 8 mai, la monnaie unique européenne perdait du terrain contre le billet vert américain et a même testé le niveau psychologique des 1,30 dollar à cette heure, où elle perd 0,28% à 1,3023 dollar. Un point bas de 1,3001 a été touché. Les difficultés de la Grèce à former un gouvernement et l'éventuel sauvetage par l'Etat espagnol d'une banque en difficulté l'emportent sur une statistique allemande meilleure qu'attendu.

L'euro perd également 0,48% contre le yen nippon à 103,84 yens l'euro, quand la stabilité reste de mise face au sterling (+ 0,07% à 0,8069) et le franc suisse (- 0,01% à 1,2012).

Un cambiste nord-européen note que les réactions aux élections française et grecque ont été peu marquées hier lundi. 'Nous nous attendons à ce que la séance d'aujourd'hui soit caractérisée par une consolidation”, indiquaient-ils ce matin. Ce qui semble en train d'arriver.

En effet, la situation athénienne reste compromise après les élections législatives de dimanche, 'le premier parti politique ayant renoncé à former un gouvernement. C'est maintenant le tour du 2ème parti de faire tentative', rapporte le cambiste. Si un nouvel échec était à déplorer, ce serait ensuite le tour du 3ème parti, puis à celui du président du pays. Si rien n'en sort malgré tout, il faudra organiser de nouvelles élections.

En outre, il semble que l'Etat espagnol ait changé son fusil d'épaule et qu'il soit désormais déterminé à restructurer et à recapitaliser certains de ses acteurs bancaires. Le Financial Times rapportait, hier soir, que Madrid envisageait de lancer un sauvetage de Bankia, présenté comme la 3ème banque d'Espagne. Bankia avait été formée en 2010 par la réunion de sept caisses d'épargne ('cajas') et son bilan est lesté par des prêts immobiliers non performants. Le patron de Bankia et ancien directeur général du FMI, Rodrigo Rato, a démissionné.

Une injection de sept à dix milliards d'euros serait envisagée, soit jusqu'à plus de deux fois la capitalisation boursière actuelle de Bankia. 'C'est beaucoup, et cela devrait inciter le marché à une grande prudence', ajoute-t-il.

Sur l'agenda statistique du matin, on a pourtant appris que la production industrielle allemande avait augmenté de 2,8% en rythme mensuel en mars 2012, après une baisse de 0,3% le mois précédent (le chiffre de février ayant été révisé par rapport à un recul de 1,3% estimé initialement).

D'après le Ministère de l'Économie qui publie ces chiffres, la production a augmenté de 30,7% dans la construction et a reculé de 1,8% dans l'énergie.

Par comparaison, le consensus tablait sur une progression de 0,8% de la production industrielle allemande en mars.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...