Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro se tasse avant le vote slovaque

Marché : L'euro se tasse avant le vote slovaque

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne consolidait ce midi un peu de la vigoureuse avance enregistrée la veille face au dollar, sur fond de prises de bénéfices et en vue du vote de la Slovaquie. Vers 12 heures 20, l'euro cédait 0,23% à 1,3605 face au dollar après avoir pris 1,93% hier.

Les marchés américains étaient pour la plupart restés clos hier en raison du Colombus Day, ce qui n'a pas empêché les parités de changes de connaître des variations des plus sensibles.

“Les agences de notation S&P, Moody's et Fitch abaissent les notes de certains pays européens et la parité euro/dollar s'envole”, notaient ce matin, incrédules, les analystes Changes de Pictet & Cie. “Le duo Merkel-Sarkozy semble avoir pris le taureau par les cornes afin de trouver une solution à la situation grecque et de sauver le système bancaire, ce qui s'est répercuté sur la monnaie européenne”, expliquent-ils.

Rappelons que l'euro était passé des 1,45 dollar fin août à 1,31 dollar le 3 octobre, puis qu'il a entamé un vigoureux rebond qui l'a ramené à son niveau actuel. Les 1,3699 ont été atteints hier en séance.

“L'Union européenne a annoncé que le prochain sommet du G20 à Cannes aura pour principal thème la crise de la dette souveraine en Europe et ses risques de contagion, ainsi que les risques que font peser les Etats-Unis et les pays émergents sur l'économie mondiale”, ajoutent les cambistes en guise de perspectives.

Le regain de confiance dans la monnaie unique européenne se traduisait aussi contre le franc suisse, face auquel l'euro gagne 0,39% à 1,2378 franc l'euro. Mais pas contre la livre (- 0,04% à 0,8706), ni face au yen (- 0,31% à 104,3).

L'euro est effectivement pénalisé par la poursuite des ratifications de l'accord visant à élargir les capacités du Fonds européen de stabilité financière (FESF). La Slovaquie doit se prononcer aujourd'hui.

“En attendant, d'ici trois semaines, de rentrer dans les détails pour mettre un terme à la crise européenne, les marchés vont se focaliser aujourd'hui sur le vote slovaque pour la ratification du FESF. Après Malte hier soir, la Slovaquie est le dernier pays européen à voter”, écrit Barclays Bourse ce matin.

“L'opposition slovaque réclame des élections législatives anticipées et menace de voter contre le FESF. Rappelons que la ratification des 17 pays de la zone euro est nécessaire pour que le FESF puisse fonctionner”, indique l'intervenant.

A plus long terme, “par contraste avec les États-Unis, il semble désormais couru d'avance que l'Europe se dirige vers une récession, la région étant plombée par sa crise de la dette' indique Bob Doll, stratégiste actions de BlackRock, dans son dernier commentaire hebdomadaire.

Aucune statistique significative n'est attendue des Etats-Unis cet après-midi.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI