Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro sans tendance vendredi midi.

Marché : L'euro sans tendance vendredi midi.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un rebond hier sur le marché des changes, la monnaie unique européenne se tassait modestement vendredi midi de 0,10% à 1,2800 dollar. Elle a cependant déjà perdu 1,2% de sa valeur depuis le début de l'année contre le billet vert, et 7% sur trois mois.

La variation est similaire contre le sterling (- 0,13% à 0,8344 livre par euro), quand la neutralité est de mise du côté du franc suisse à 1,2102 franc l'euro. Notons que la Banque nationale suisse défend, depuis le début du mois de septembre, avec des moyens illimités un “plancher” fixé à 1,20 franc par euro.

Face au yen, valeur-refuge pour l'Asie notamment qui ne cesse de s'apprécier, l'euro se tasse de 0,33% à 98,16 yens l'euro.

Hier, la BCE a sans surprise maintenu ses taux directeurs à 1%. La Banque d'Angleterre a fait de même avec les siens à 0,5%, mais elle mène comme la Fed américaine un programme d'assouplissement quantitatif toujours fixé à 275 milliards de sterlings.

La réunion de la BCE et le discours de son président, Mario Draghi, laisse de marbre la banque canadienne Desjardins : 'la BCE ne semble aucunement envisager une politique d'assouplissement quantitatif et elle continuera de soutenir les marchés financiers principalement en aidant les banques. A notre avis, l'économie eurolandaise continuera à ralentir, ce qui convaincra la BCE d'abaisser son taux directeur à 0,50 % d'ici quelques mois', pronostique son économiste Mathieu d'Anjou.

Aux Etats-Unis où une longue série de bons chiffres macroéconomiques dominaient depuis six mois environ, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont déçu hier en remontant à 399.000, alors qu'elles étaient attendues vers 375.000.

Cependant, la situation européenne n'est toujours pas flatteuse. Comme l'indiquent les cambistes de Pictet & Cie, à Genève, “la Grèce pourrait demander davantage de fonds à ses partenaires européens, au cas où la participation des investisseurs privés dans le schéma financier ne serait pas de 100%. (...) Les perspectives économiques de la zone euro sont moroses et les Etats devront entreprendre des efforts considérables afin de relancer le marché de l'emploi.”

Sur l'agenda statistique de la matinée, on a appris que l'excédent du commerce extérieur de la zone euro a atteint 6,9 milliards d'euros en novembre, d'après les premières estimations d'Eurostat. Par rapport à octobre 2011, les exportations corrigées des variations saisonnières ont augmenté de 3,9%, tandis que les importations sont restées stables.

Cet après-midi des Etats-Unis, on attend les prix à l'importation pour décembre (prévision : - 0,1% ; précédent : + 0,7%), la balance commerciale de novembre (prévision : - 45 milliards de dollars ; précédent : - 43,5 milliards) et surtout l'indice de confiance du consommateur calculé par l'université du Michigan pour janvier (prévision : 71,5 ; précédent: 69,9).

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI