Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro sans tendance avant jackson hole

Marché : L'euro sans tendance avant jackson hole

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un peu plus de trois heures du très attendu discours de Ben Bernanke, les principales devises mondiales se traitaient dans des marges étroites. Si l'euro s'affiche en hausse de 0,37% contre le dollar par rapport à la veille, à 1,4427 dollar, il n'a pratiquement pas varié depuis mardi.

La monnaie unique européenne reprend également 0,46% contre le franc suisse à 1,1464.

Après avoir frôlé la parité parfaite avec l'euro le 10 août dernier, la devise helvétique est redescendue après une intervention massive de la Banque nationale suisse. La BNS “est très inquiète quant à la déflation et son combat contre la force du franc suisse est loin d'être terminé. La BNS est prête à prendre de nouvelles mesures si nécessaire”, indiquent les cambistes de Pictet & Cie.

L'euro rétrocède 0,16% face au yen à 111,1 et prend, tout aussi symboliquement, 0,1% contre la livre à 0,8837.

Les rumeurs de dégradation de la dette souveraine de l'Allemagne, qui hier soir avaient perturbé les marchés européens et causé la forte baisse du DAX, se sont dissipées : les trois grandes agences de notation ont confirmé leurs notes sur les Bunds.

Les cambistes de Pictet & Cie rapportent aussi que “la Banque centrale européenne (BCE) est intervenue sur le marché obligataire italien et espagnol, afin d'éviter un dérapage important sur les taux des dettes souveraines”.

Seule statistique européenne sensible de la matinée, la BCE a fait part de la croissance de la masse monétaire, moins marquée que prévu en juin comme en juillet. Au mois de juillet, l'agrégat M3 a augmenté de 2%, soit un peu moins que les attentes moyennes (+ 2,3%), quand la variation de juin a été ramenée de +2,2% à + 1,9%.

En prélude au discours sur la conjoncture américaine de Ben Bernanke, patron de la Fed, cet après-midi à partir de 16 heures (heure de Paris) à Jackson Hole, Barclays Bourse estime que 'l'espoir de voir la Fed annoncer un troisième plan d'assouplissement quantitatif (QE3) semble peu probable'. Les prévisions de la banque centrale américaine seront cependant suivies de près.

Natixis estime que 'la détérioration significative des perspectives économiques et les turbulences consécutives sur les marchés financiers suggèrent que la Fed devrait être prête à réagir d'une manière ou d'une autre'.

'Outre les outils de communication traditionnels, deux solutions possibles sont mentionnées par les rumeurs de marché dernièrement: une hausse de la maturité moyenne des Bons du Trésor détenus dans le bilan de la Fed et un assouplissement quantitatif QE3', indiquent les analystes. Juste avant ce rendez-vous, les cambistes prendront connaissance de la croissance du PIB américain au 2ème trimestre : elle pourrait avoir été révisée en baisse vers 1% par rapport à l'estimation initiale, qui était de 1,3% en rythme annualisé, selon le consensus.

On attend également l'indice de l'université du Michigan 'UMich' pour le mois d'août, qui est prévu à 55,8 points après 54,9 points un an plus tôt.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...