Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro sans grande tendance mercredi midi

Marché : L'euro sans grande tendance mercredi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne s'offrait un petit mouvement de reprise contre la plupart de ses grandes concurrentes ce midi, sans toutefois faire preuve d'une direction marquée avant les élections grecques prévues dimanche. Ainsi vers 13 heures 10, l'euro prenait 0,20% contre le billet vert US à 1,2535 dollar l'euro, 0,47% à 99,8 yens et 0,28%à 0,8054 livres.

Toujours rien à signaler du côté du franc suisse (0% à 1,2011 franc l'euro), toujours à proximité immédiate de la barre des 1,20 franc fixée et défendue par la Banque nationale suisse depuis l'automne dernier.

Une certaine détente était effectivement de mise du côté des dettes souveraines des pays de la zone euro en difficulté. L'un des baromètres utilisés, le rendement des emprunts d'Etat à 10 ans, se détendait un peu en Espagne, mais il reste cependant au niveau élevé de 6,69%. En Italie, ce taux baisse est revenu à 6,10%.

Saxo Bank se montre cependant dubitatif : “le marché des devises, ce matin, est encore fortement impacté par la situation en Europe. Les investisseurs continuent de s'interroger sur les détails du plan d'aide européen aux banques espagnoles. On sait juste désormais que les intérêts de ce prêt seront de 3% et qu'il s'étalera sur 10 à 15 ans.”

La pérennité de la zone euro fait par ailleurs l'objet de débat. 'Mme Merkel a un jour comparé la crise de l'euro à un marathon plutôt qu'à un sprint. En fait, c'est à la fois un sprint ET un marathon', commente Bruno Cavalier, chef économiste chez Oddo Securities. 'Or, même pris collectivement, nous ne sommes pas sûrs que les dirigeants européens réunissent les qualités requises pour mener à bien cette étrange course contre la montre', précise-t-il.

'Le risque d'implosion de l'euro avec une probabilité non négligeable de sortie de la Grèce (et d'autres pays) ainsi que les importantes difficultés de financement de l'Espagne et de son secteur bancaire ont entraîné une virulente augmentation de l'aversion au risque', estimaient d'ailleurs ce matin les analystes de la banque helvétique Gonet & Cie.

Reste que les élections législatives grecques, attendues dimanche, plaident plutôt pour l'expectative. En outre et malgré de mauvais chiffres économiques, en Europe mais aussi dans le reste du monde, à un degré moindre, les cambistes anticipent une éventuelle action des banques centrales. L'usage de nouvelles mesures non conventionnelles, par exemple de la part de la Fed qui y a déjà recouru plusieurs fois, peut également jouer sur les monnaies.

Notons que le prochain comité de politique monétaire de la Fed, le fameux FOMC, est prévu les 19 et 20 juin prochains.

Cet après-midi, les cambistes prendront connaissance de plusieurs données économiques américaines, à commencer par les prix à la production industrielle et les ventes de détail pour mai, à 14h30.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...