Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro revient sur les 1,30 dollar mardi midi

Marché : L'euro revient sur les 1,30 dollar mardi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne semblait désormais bien loin du record de plus de quatre mois de 1,3172 dollar atteint lundi et flirte maintenant avec les 1,30 dollar, malgré le lancement d'un programme de rachats d'actifs par la Banque du Japon, après la BCE et la Fed. A la mi-journée ce mercredi, l'euro se tasse pour ce qui pourrait bien être sa 3ème séance de consolidation de suite contre le dollar, en cédant 0,22% à 1,3017 dollar.

L'euro perd également 0,12% contre le sterling à 0,8022 et 0,19% à 1,2088 face au franc suisse.

L'évènement monétaire de cette nuit est le lancement, dans le sillage de la BCE et de la Fed, d'une nouvelle opération d'assouplissement quantitatif par la Banque du Japon (BoJ). 'La BoJ a augmenté l'enveloppe consacrée aux rachats d'actifs de 45.000 à 55.000 milliards de yens en réponse aux actions des autres banques centrales, à la faiblesse de la reprise japonaise et à la force relative du yen', expliquait un cambiste ce matin.

'Un regain d'assouplissement quantitatif est toujours bienvenu au Japon où l'économie est frappée de déflation', indique l'analyste. “L'institut d'émission aurait opté pour un nouvel assouplissement de sa politique monétaire en raison des inquiétudes liées à la reprise économique mondiale et aux tensions politiques actuellement en cours en Chine, son principal marché exportateur”, ajoute par ailleurs le courtier RTFX.

RTFX écrit aussi que “l'échéance de réalisation de ces achats d'actifs a également été repoussée de six mois à décembre 2013”.

La paire euro/yen ne réagit pas ce midi (- 0,02% à 102,79 yens l'euro), mais sur une semaine l'euro avait déjà repris 2,4% face au yen.

Où en est-on, semble se demander l'euro après son rebond, puisque ses minima et maxima d'un mois sont situés à respectivement 1,2295 et 1,3172 dollar (soit + 7% entre le point haut et le point bas) ?

'L'Europe reste la zone la plus exposée au risque de rupture. La chose a déjà failli se produire deux fois, quand, en novembre 2011 puis en juillet 2012, les marchés de capitaux se sont fermés à certains pays et à leurs banques', rappelaient dernièrement les analystes d'Oddo Securities. Mais la BCE a annoncé une intervention conditionnelle sur le marché des emprunts d'Etat de court terme.

'Cela permet de desserrer le frein de l'économie réelle, mais cela n'offre pas rapidement une énergie motrice. Au bout du compte, l'Europe pourrait sortir la tête de l'eau dans le courant de l'année prochaine', pronostique Oddo. Chez Saxo Banque, on modère en indiquant que “les investisseurs resteront tout de même attentifs à la situation de l'Espagne, qui tarde à demander un plan de sauvetage à l'Union européenne.”

Du côté américain, reprend Oddo, 'le problème est simple. Si la législation fiscale n'est pas modifiée, le choc budgétaire en résultant (4 points de PIB) mettra l'économie en récession. Le système politique a beau être polarisé et peu enclin au compromis bipartisan, ce scénario ne saurait être une option. Début 2013, le choc sera donc lissé (mais pas totalement annulé) et le plafond de la dette sera relevé. Pour le reste, aucun camp n'a de recette miracle pour tonifier un marché du travail, qui crée juste ce qu'il faut d'emplois pour que le taux de chômage ne monte pas', résumait encore l'économiste.

Au global, 'le scénario central, qui décrit une croissance économique molle, soumise à des à-coups, est lui confirmé', ce qui milite pour des variations heurtées des grandes paires de devises, sans réelle direction marquée.

En guise de perspective, “la Banque Centrale d'Angleterre dévoilera les minutes de sa dernière réunion de politique monétaire”, rappellent les spécialistes de Saxo Banque. Sans oublier, du côté américain, des chiffres immobiliers : les mises en chantier à 14h30 et la vente de logements existants US à 16h00.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...