Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro repasse sous les 1,31 dollar

Marché : L'euro repasse sous les 1,31 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique perdait de nouveau pied sous la barre des 1,31 dollar l'euro ce midi, sur fond de doutes persistants quant à la situation souveraine de l'Europe. A cette heure, l'euro cède 0,37% contre le billet vert à 1,3079 dollar l'euro.

Si le FMI a revu, hier, en baisse sa prévision de croissance pour l'Espagne en 2012, il se montre un peu moins pessimiste pour les autres pays de la zone euro, et même 'plus confiant que trois mois auparavant sur une prochaine sortie de récession', note Aurel BGC.

Cependant, 'les inquiétudes sur le cas de l'Espagne restent toujours très présentes dans la tête des investisseurs', souligne-t-on chez NFinance. 'Néanmoins, le vice-président de la BCE a indiqué que les marchés avaient réagi de manière exagérée aux difficultés de l'Espagne'.

Le bureau d'études juge toutefois que d'importants risques à la baisse persistent, notamment en Europe dont le cas est loin d'être totalement réglé. Sans oublier l'éventuelle envolée supplémentaire des cours de pétrole.

Certes, le rendement de l'emprunt d'Etat d'Espagne à 10 ans affiche ce midi un rendement de 5,80%, soit 11 points de moins qu'à l'ouverture. Le '10 ans' italien se détend aussi à 5,45%, de même que les équivalents français (sous les 3%) et allemand (sous les 1,75%).

Mais ce matin, une note supervisée par Andrew Garthwaite, stratégiste de Crédit Suisse basé à Londres, s'est montrée très négative vis-à-vis de la France en général, tant d'un point de vue micro que macroéconomique, quelques semaines avant le scrutin présidentiel. 'La France est l'économie d'Europe la plus fermée après celle de la Grèce', peut-on lire notamment dans ce document, l'importance de la réglementation et la hausse de la fiscalité à venir étant aussi dénoncées.

'Par bien des aspects, la dette (publique) française se rapproche plus de celles des pays périphériques de la zone euro que de celles des pays du centre', écrit encore Crédit Suisse. Il s'attend à ce que l'écart de taux ('spread') entre les 10 ans français et allemand, à 124 points à cette heure, ne s'élargisse jusqu'à 150 points de base. Il s'agit d'un indicateur relatif de risque pour l'OAT française relativement au Bund allemand.

Notons que la devise européenne perdait 0,59% contre le sterling à 0,8193 alors que la perspective de davantage de dilution monétaire s'éloigne outre-Manche. En effet, les “minutes” de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre sont tombées ce matin. Le plan d'assouplissement quantitatif mis en place par l'établissement britannique dans le sillage de la Fed prendra fin en mai, rappelle un cambiste basé dans un pays nordique. Avant que l'annonce n'en soit faite, l'intervenant estimait probable que la mesure soit étendue.

Mais le document, maintenant publié, indique que huit des membres ont voté pour maintenir le programme en l'état actuel, contre une seule voix discordante qui souhaitait le relever l'enveloppe de 325 à 350 milliards de sterlings.

A l'inverse, l'euro se reprend assez sensiblement contre le yen japonais (+ 0,36% à 106,5 yens). Un autre intervenant se fait l'écho de rumeurs selon lesquelles la Banque du Japon allait bientôt annoncer des mesures de soutien monétaire.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...