Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro repart à la baisse, réunion du g7

Marché : L'euro repart à la baisse, réunion du g7

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne repartait à la baisse du terrain ce midi sur le marché des changes. Le marché attend avec une certaine inquiétude une conférence téléphonique des grands argentiers du G7 portant sur le degré de capitalisation des banques européennes. Après avoir atteint en matinée un point haut de 1,2542 dollar en matinée, l'euro reculait à mi-séance de 0,47% à 1,2436 dollar.

Même son de cloche du côté du yen nippon, qui reprend 0,61% contre l'euro à 97,3 yens. La livre se reprend plus modérément de 0,22% à 0,8104. Rien à signaler pour le franc suisse, à 1,2010 franc l'euro.

Chez Saxo Bank, on rappelle l'un des motifs d'optimisme de la journée hier : le commissaire européen chargé des Affaires économiques et monétaires “Olli Rehn s'est déclaré favorable à ce que les banques européennes soient recapitalisées directement par le Mécanisme européen de stabilité (MES), sans passer par les Etats. Si cette mesure est mise en place elle écartera les risques de défaut”, souligne Saxo

“Des rumeurs d'acceptation d'un plan de sauvetage des banques espagnoles hier sont venues soutenir les cours”, ajoute Saxo, ce qui a contribué à pousser l'euro vers le haut lundi.

Des déclarations d'importances sont attendues aujourd'hui, ce qui peut expliquer une certaine nervosité des parités de devises. “Aujourd'hui, les ministres des Finances du G7 devraient tenir une conférence téléphonique pour discuter de la crise de la dette en zone euro et notamment de son secteur bancaire. La sous-capitalisation de certaines institutions et le manque d'action de la part des pays européens seront évoqués”, rappelle un intervenant.

Par ailleurs, confirment plusieurs cambistes, les investisseurs sont plus nombreux à parier sur une intervention de la BCE et/ou de la Fed, alors que les conjonctures des deux rives de l'Atlantique ne cessent de donner des signes de faiblesses, certes plus prononcés sur la rive européenne.

Rappelons que Londres restera clos aujourd'hui comme hier en raison du “jubilé de diamant” (les 60 ans de règne) de la reine Elizabeth II.

Les statistiques européennes de la matinée n'avaient en outre vraiment rien d'enthousiasmant. L'activité dans le secteur privé de la zone euro a en effet connu en mai son plus fort repli depuis juin 2009, selon les dernières enquêtes PMI publiées mardi par Markit.

Après un chiffre déjà en baisse de 45,2 points en avril, l'indice PMI Markit de l'activité des services en France a reculé en mai à 45,1 points, son plus bas niveau en sept mois.

D'autre part, le volume des ventes du commerce de détail a diminué de 1% dans la zone euro et de 1,1% dans l'UE en avril 2012 par rapport à mars.

Du côté américain, les investisseurs guetteront cet après-midi l'indice ISM des services pour mai, à 16h00 précisément, attendu stable à 53,5 points.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI