Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro indécis après les déclarations de bernanke

Marché : L'euro indécis après les déclarations de bernanke

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne était de nouveau mal orientée contre le dollar américaine comme contre le yen ce midi, au lendemain de premières déclarations jugées décevantes de la part du président de la Fed, Ben Bernanke. Mais au final, l'euro évolue toujours dans les mêmes marges étroites en vigueur depuis une bonne semaine maintenant.

Hier, le discours de Ben Bernanke a d'abord fait chuter l'euro de près de 1,23 dollar à 1,2189, avant qu'il ne retrouve ses niveaux d'avant puisqu'il a culminé à 1,2307 ce matin. Puis il est reparti en baisse ce midi. En fait, depuis une bonne semaine, il se traite entre 1,22 et 1,23 dollar.

Vers 13 heures 10, l'euro cède ainsi 0,56% à 1,2222 dollar et 0,64% contre le yen à 96,48 yens l'euro. Rien à signaler en revanche du côté du sterling (- 0,04% à 0,7851) ni du franc suisse -- 0,03% à 1,2010).

Le discours du patron de la Fed est apparu un peu plus inquiet qu'auparavant - “la seule nouveauté”, selon un cambiste parisien - concernant la conjoncture US. Revenant sur les prévisions de PIB américain récemment abaissées, Ben Bernanke a notamment déclaré, lors de son discours écrit hier pour la commission bancaire de la chambre basse du Parlement US : 'étant donné que la croissance attendue ne sera guère supérieure au taux nécessaire pour absorber les nouveaux entrants sur le marché du travail, la baisse du taux de chômage sera probablement d'une lenteur décourageante'.

Selon le Bureau of Labor Statistics, ce taux était de 8,2% en juin, contre 8,3% en janvier dernier.

Par ailleurs, toujours selon Ben Bernanke, les participants au dernier comité de politique monétaire (FOMC) de juin ont souligné les hausses de l'incertitude et des risques menaçant la croissance. 'J'aimerais mettre en avant deux des risques principaux : le premier est la crise bancaire et fiscale de la zone euro. Le second est la situation budgétaire des Etats-Unis', selon le discours du président de la banque centrale américaine.

Mais au final, ce premier discours s'est soldé par la déclaration habituelle, à savoir que la Fed se tenait prête à prendre de nouvelles mesures si besoin était. Un second discours sera prononcé tout à l'heure, cette fois devant la Chambre des représentants, mais il ne devrait pas comporter d'éléments nouveaux.

'Le marché s'est montré légèrement déçu car il s'attendait à ce que Ben Bernanke donne des indices quant au lancement d'un éventuel QE 3, ce qui n'a pas été le cas', commente ce matin un cambiste nord-européen, qui ajoute : “la Fed est convaincue d'être aux commandes des tendances macro-économiques américaines'.

'Le marché est littéralement obsédé par la perspective d'un nouvel assouplissement quantitatif et tous les indicateurs à venir serviront à confirmer cette hypothèse', note un trader d'IG Markets qui pointe, pour sa part, les 12 et 13 septembre comme dates d'une possible action de la Réserve fédérale. Ce qui signifierait qu'il n'y a rien à attendre du prochain FOMC, prévu les 31 juillet et 1er août.

Pour présumer du lancement d'un “QE 3”, il conviendra donc de surveiller la croissance américaine, le chômage et les indices ISM.

En attendant, l'indicateur US majeur de la veille, la production industrielle (+ 0,4% en juin après - 0,2% en mai), n'était pas mal orientée, le taux d'utilisation des capacités de production prenant 0,2 point à 78,9%. 'Le rebond de la production industrielle est une bonne nouvelle qui jure avec la faiblesse de certains autres indicateurs, notamment du côté de la consommation', commentant les analystes de la banque québécoise Desjardins.

Cet après-midi, l'agenda américain comprendra donc le deuxième discours de Ben Bernanke devant la Chambre des représentants. Puis le “livre beige” de la Fed est attendu vers 20 heures.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...