Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro grimpe toujours face au dollar

Marché : L'euro grimpe toujours face au dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne est bien partie pour afficher un gain hebdomadaire de 2% à cette heure, grâce à un cocktail dont les ingrédients comptent un différentiel de taux Fed/BCE, d'inflation et de risques souverains aux Etats-Unis. Aux environs de 13 heures ce vendredi, l'euro gagne encore 0,32% face au dollar à 1,4873.

Depuis le début de l'année, l'euro s'est apprécié de 11% face au billet vert, soit presque autant que face au yen (+11,6%). L'appréciation de la devise de la zone monétaire européenne est moins marquée face à la livre sterling (+4,2%) et au franc suisse (+ 3,3%).

Nombre de facteurs fondamentaux pèsent toujours sur le dollar, comme le ralentissement de la croissance américaine retombée à 1,8% au 1er trimestre 2011. A tous points de vue, c'est une déception : la hausse du PIB US était de 3,1% au T4 2010 et elle était attendue vers 2%.

'Cette première estimation du PIB confirme l'existence de pressions plus fortes sur la croissance américaine avec un durcissement de la politique budgétaire, un tassement de l'investissement des entreprises et un ralentissement de la consommation des ménages', s'inquiète un professionnel.

Dans un tel contexte, et malgré une tension des prix, la Fed dispose d'un solide argument pour ne pas relever ses taux. Or à l'inverse, ce processus de durcissement monétaire a été engagé de l'autre côté de l'Atlantique par la BCE. Le différentiel des taux courts (0-0,25% pour la Fed, 1,25% pour le BCE), déjà important, est de plus en plus favorable à l'euro et plombe donc le dollar.

En outre, les inscriptions hebdomadaires au chômage US sont reparties en hausse à 429.000 hier, contre 404.000 huit jours plus tôt. Que le taux de personnes sans emploi soit passé de 7% à 7,1% en Allemagne n'a pas suffi à inverser la tendance en faveur du dollar.

Certes, on a appris ce matin que le climat des affaires s'affaisse pour un deuxième mois consécutif dans la zone euro, selon l'indice BCI de la Commission européenne qui passe de 1,43 en mars à 1,28 en avril. Mais le taux de chômage corrigé des variations saisonnières dans la zone euro s'est établi à 9,9% en mars 2011, stable par rapport à février. Il était de 10,1% en mars 2010.

En outre, comme le rapporte un intervenant, “selon Jose Socrates, le Portugal devrait trouver un arrangement concernant le 'bailout' d'ici mi-mai. Les négociations vont être menées de manière rapide et discrète, et il ne se fait pas de souci quant à un éventuel blocus de la Finlande.” “L'économie mondiale n'est pas encore au bout de ses souffrances”, conclut Pictet & Cie ce matin.

Cet après-midi, on guettera des Etats-Unis l'évolution des revenus des ménages pour mars (prévision : +0,4% ; précédent : +0,3%) et l'indice de l'université du Michigan d'avril (prévision : 69,9 ; précédent : 69,6).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...