Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro en légère hausse mardi midi

Marché : L'euro en légère hausse mardi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne se maintenait à proximité immédiate du seuil symbolique des 1,42 dollar mardi vers 12 heures 30, soit une hausse de 0,26% à cette heure faisant écho à celle de 0,33% atteinte la veille. Malgré les craintes souveraines européennes, les difficultés budgétaires américaines et l'inflation de la zone euro, à 0,2 point du niveau symbolique des 3%, soutiennent la tendance.

Le marché demeure malgré tout fragile puisque l'euro a touché, hier en séance, un point bas de 1,4048 dollar, soit un de ses plus bas niveaux depuis la fin du mois de mars.

On a appris ce matin que l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne avait baissé de 4,5 points en mai à 3,1 points. L'indicateur reste donc bien en dessous de sa moyenne historique de 26,5 points, et d'ailleurs au-dessous des attentes du marché (5 points).

Le ZEW estime toutefois que cette baisse reflète avant tout l'excellente perception de la conjoncture présente, qui laisserait peu de place pour une amélioration supplémentaire. L'indice des conditions économiques actuelles en Allemagne gagne ainsi 4,4 points à 91,5 points, et atteint ainsi un plus haut historique.

Les cambistes de Pictet & Cie à Genève rappellent la volatilité sur la parité de changes euro/dollar provoquée hier par l'arrestation à New York du directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn. Ils ajoutent que cette baisse a d'ailleurs été suivie d'une hausse imputable “imputable aux achats de différentes banques centrales asiatiques”.

Plus fondamentalement et au-delà même des nouvelles macro-économiques, l'avenir financier de la zone euro est toujours l'objet d'inquiétudes. “La monnaie unique continue à être sous pression, avec des craintes concernant la dette de la zone euro”, écrit encore Pictet.

Le plan d'aide de 78 milliards d'euros destiné au Portugal a été validé par les grands argentiers de la zone euro. En Grèce, la pression reste de mise pour que le pays poursuive sa politique de rigueur.

Face au franc suisse d'ailleurs, l'euro a encore touché un point bas à 1,2515 ce matin. Malgré une reprise qui l'a ramené à 1,2584 à cette heure, ses gains depuis le début de l'année contre la devise-refuge helvétique sont maintenant inférieurs à 1%.

Cependant, la hausse de l'indice des prix à la consommation en zone euro porte les anticipations de nouveaux durcissements monétaires de la part de la BCE. En outre, les nouvelles en provenance des Etats-Unis ne sont pas non plus d'excellente facture. En effet, démocrates et républicains ne sont toujours pas parvenus à se mettre d'accord pour voter le relèvement du plafond maximal de la dette fédérale américaine, soit 14.300 milliards de dollars. Ce niveau va être touché de manière imminente et si aucune “rallonge” n'est votée, l'activité de l'administration fédérale s'en trouverait gelée.

Cet après-midi, on attend des Etats-Unis, et au titre du mois d'avril, les chiffres des mises en chantier (prévision : 568.000 ; précédent : 549.000), les octrois de permis de construire du même mois (prévision : 585.000 ; précédent : 585.000 également) et enfin l'évolution de la production industrielle (prévision : + 0,4% ; précédent : + 0,8%).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI