Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro en baisse, notamment face au franc

Marché : L'euro en baisse, notamment face au franc

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne continuait de sombrer contre ses principales concurrentes, dont le dollar, mais aussi le franc suisse et l'or. Peu avant 13 heures, l'euro reculait ainsi de 0,47% à 1,4187 dollar. Sa baisse atteint 0,72% à 109,66 contre le yen et même 1,07% contre le franc suisse à 1,1052.

Sur les cinq dernières séances, contre ces trois devises, la performance de l'euro est relativement de - 2,3%, - 3% et - 5%.

Ce matin à Londres, le fixing a porté l'once d'or à 1.145 euros, soit 36,8 euros le gramme, ce qui constitue un nouveau record historique du métal jaune dans cette devise.

Comme l'indiquent les analystes Changes de Pictet & Cie ce matin, un plan de relèvement du plafond de la dette a été conclu. Certes, cet accord, voté hier par la Chambre des Réprésentants et qui devrait l'être aujourd'hui au Sénat, éloigne le risque de défaut de paiement technique qui menaçait les Etats-Unis et soulage relativement le dollar.

Mais “selon certains analystes, même si elle ne débutera qu'en 2013, la baisse des dépenses d'Etat est une très mauvaise nouvelle pour la première économie mondiale, qui n'enregistre qu'une croissance morose. Cette situation laisse donc planer le spectre d'un abaissement de la note souveraine américaine”, écrit la banque privée helvétique.

L'euro a de nouveau marqué un record de faiblesse contre la devise helvétique ce matin. “La crise qui a secoué les Etats-Unis ces derniers jours et les craintes toujours latentes liées au problème de la dette européenne ont provoqué des achats massifs de francs suisses”, souligne Pictet.

“Ces derniers jours, les marchés se focalisent tantôt sur les problèmes de solvabilité des 'PIGS' européens et tantôt sur les tensions qui secouent Washington et les risques liés à la notation de la dette souveraine”, indique-t-elle encore.

En Europe, on notera l'indice des prix à la production industrielle est resté stable en juin par rapport à mai, tant dans la zone euro que dans l'ensemble de l'UE, avec un léger recul des prix de l'énergie.

En début d'après-midi, les marchés suivront de près les indicateurs américains portant sur les revenus et les dépenses des ménages américains : la consommation est attendue en hausse de 0,1% sur le mois de juin, pour des revenus en progression de 0,2%.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...