Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro donne l'assaut aux 1,43 dollar

Marché : L'euro donne l'assaut aux 1,43 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - C'est fait : à force d'essayer, la monnaie unique est, sur le marché des changes, passé au-dessus de la barre symbolique des 1,43 dollar ce matin. Aux environs de 12 heures 40, l'euro gagne ainsi 0,59% à 1,4303 dollar, à la veille d'une réunion de la BCE qui pourrait annoncer la 1ère hausse des taux courts depuis près de deux ans.

En matinée, un point haut de 1,4317 dollar l'euro a été atteint. Dépassant le précédent sommet datant de novembre dernier, ce niveau inscrit un nouveau record depuis le mois de janvier 2010. Depuis le début de l'année, l'euro a gagné presque 7% contre le dollar, 12,3% contre le yen et 5,2% contre le franc suisse.

En effet, le patron de la BCE, Jean-Claude Trichet, avait lui-même évoqué l'éventualité d'une tension des taux en début d'année. De plus, le taux d'inflation ne cesse de grimper et, selon une estimation préliminaire d'Eurostat, il a atteint 2,6% en mars après 2,4% en février. Or la BCE s'est statutairement fixé pour objectif de maintenir l'inflation sous la barre des 2%.

Nombre de cambistes estiment que c'est donc demain que les taux courts de la BCE pourraient remonter, alors qu'ils sont inchangés à 1% depuis le 13 mai 2009.

Allant dans ce sens du processus de durcissement monétaire global, la Banque populaire de Chine a d'ailleurs relevé mardi ses taux en ce qui concerne les dépôts.

En revanche, du côté américain, l'hypothèse d'un 'QE-3' n'a pas été confortée par la publication des 'minutes' de la Fed, mardi soir : les responsables de la banque centrale américaine paraissent de plus en plus divisés quant à la planification d'une stratégie de sortie de crise. La hausse des taux s'annonce plus lointaine que dans le cas de la BCE. De plus, l'ISM des services américains a reculé en mars.

Les cambistes de Pictet & Cie se montraient sceptiques quant au mouvement de hausse de l'euro : “les ventes de détail se situent en baisse de -0,1% d'un mois sur l'autre (+0,1% sur un an) pour la zone euro et les difficultés s'avèrent croissantes pour le Portugal, qui doit faire face à des échéances de financement de sa dette, avec un pouvoir politique bloqué jusqu'à la prochaine élection...”, constataient-ils ce matin. Mais la BCE est “l'événement attendu par le marché”, et rien ne lui résiste.

Même pas les chiffres de ce matin : les commandes à l'industrie en Allemagne ont grimpé de 2,4% en février 2011, d'après le Ministère Fédéral de l'Economie et des Technologies. Cette progression intervient après une hausse de 3,1% au mois de janvier, chiffre révisé par rapport à l'estimation initiale qui était de 2,9%.

L'euro continue également de grimper face au yen (+0,31% à 121,52 à cette heure, soit +3,7% sur une semaine). Après une embardée contre le franc suisse jusqu'à 1,3245, soit non loin de niveaux abandonnés au mois de novembre 2010. Mais l'euro recule à cette heure de 0,16% à 1,3136 franc l'euro. “Le franc suisse, ainsi que le yen, ne bénéficient plus de l'intérêt marqué des investisseurs”, ajoute Pictet.

Signalons que sur le marché au comptant, l'once d'or vient d'atteindre un nouveau record historique vers les 1.460 dollars.

Les cambistes doivent encore prendre connaissance, cet après-midi, des stocks hebdomadaires de pétrole aux États-Unis.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...