Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro bien orienté après l'italie et avant la bce

Marché : L'euro bien orienté après l'italie et avant la bce

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne se reprenait de 0,51% à 1,2774 dollar l'euro ce midi avant une réunion très attendue de la BCE. Elle est également soutenue par les émissions obligataires italienne et espagnole de la matinée, la demande n'ayant pas fait défaut.

L'euro se reprend également contre le yen (+ 0,43% à 98 yens) le sterling (+0,19% à 0,8307), mais se tasse en revanche contre le franc suisse (- 0,13% à 1,2106 franc l'euro).

Les émissions obligataires sont suivies de près. Ce matin, l'Italie a émis 12 milliards d'euros de fonds d'Etat à court terme sans souffrir de défaut de demande, même si les taux demandés restent élevés. Le pays a placé 8,5 milliards d'euros à un an à 2,73%, la demande ayant atteint 12,5 milliards. Elle a également placé un papier court à échéance du 31 mai prochain pour 3,5 milliards à 1,64%, la demande ayant atteint 6,5 milliards.

Sur le marché secondaire, le taux à 10 ans du fonds d'Etat italien se maintient largement sous les 7%, à 6,58%.

En Espagne aussi, une émission obligataire était attendue et elle s'est relativement bien passé. Le taux du '10 ans' espagnol recule à 5,10% ce midi.

En outre, 'la décision de la BCE constituera l'évènement clé du jour, et comme l'impact des dernières baisses de taux doit encore se faire sentir, le taux de refinancement devrait être laissé inchangé cette fois-ci', pronostique un professionnel d'IG Markets.

“Les taux (de la BCE) ne devraient pas être modifiés avant le mois de mars”, pronostique un bureau d'études nord-européen, qui n'attend pas non plus d'annonces supplémentaires du côté des mesures de liquidité. Les cambistes se demandent cependant si Mario Draghi évoquera “la stabilisation de l'environnement économique et/ou donnera des indices sur d'éventuels rachats d'obligations souveraines.

Au-delà du statu quo attendu, les propos de successeur de Jean-Claude Trichet, Mario Draghi lors de sa conférence de presse du début d'après-midi devraient être étudiés avec attention, puisque certains espèrent des signes pour de nouvelles baisses de taux dans les mois à venir.

C'est dans ce contexte que les investisseurs ont pris connaissance des chiffres de l'inflation dans les deux principales économies de la zone euro : sur l'ensemble de 2011, elle est ressortie à 2,3% en Allemagne et à 2,5% en France.

Du côté américain, on attend cet après-midi aux États-Unis les inscriptions hebdomadaires au chômage et les ventes de détail de décembre, prévues par le consensus vers 375.000, puis aux stocks des entreprises en novembre, qui devraient s'orienter en hausse de 0,3%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...