Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro a testé les 1,4650 dollar ce matin.

Marché : L'euro a testé les 1,4650 dollar ce matin.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Plus rien ne semble pouvoir faire obstacle à l'appréciation de l'euro face au dollar : d'abord portée par la hausse des taux en Europe, la devise de l'union monétaire du Vieux continent est maintenant soutenue par les craintes souveraines qui s'étendent aux Etats-Unis. Aux environs de 13 heures 10, l'euro gagne encore 0,61% face au dollar à 1,4611.

La devise a touché en matinée les 1,4649 dollar, du jamais vu depuis décembre 2009. Depuis le début de l'année, sa hausse face au dollar dépasse les 9%.

Bien plus modestement, l'euro gagne également du terrain contre le franc suisse (+0,10% à 1,2916) et le yen (+ 0,04% à 119,84).

L'onde de choc du très difficile débat budgétaire en cours à Washington, où démocrates et républicains s'affrontent, perdure. La perspective “négative” dont l'agence de notation Standard & Poor's a assorti le “triple A” dont bénéficie toujours la dette fédérale américaine lundi dernier portait justement sur ce point : la crainte que les instances politiques américaines ne puissent se mettre d'accord sur la réduction des déficits.

Comme le rappellent les analystes Changes de Pictet & Cie ce matin, “le chef économiste du FMI Olivier Blanchard a déclaré que les Etats-Unis n'avaient pas de plan crédible pour réduire le déficit budgétaire à moyen terme...”

Les spécialistes basés à Genève résument d'ailleurs ainsi le sentiment du marché des changes actuellement : “les craintes liées aux dettes grecques, portugaises et irlandaises ne sont rien par rapport à celles liées à la dette américaine !”.

Ils ajoutent que “la poussée des matières premières n'est pas non plus étrangère à la faiblesse généralisée du dollar”, à l'instar de l'or qui vient de toucher les 1.510 dollars, nouveau record absolu.

Dans ce contexte et avant le week-end prolongé de Pâques, l'indicateur économique européen de la matinée est d'ailleurs passé inaperçu. L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne poursuit son retrait au mois d'avril, s'établissant 110,4 contre des attentes moyennes de 110,5 et 111,1 en mars. Il ressort à un niveau proche des prévisions du marché et reste non loin des 111,3 de février, record depuis la réunification de l'Allemagne en 1991.

Cet après-midi, les cambistes prendront connaissance, depuis les Etats-Unis, des inscriptions hebdomadaires au chômage de la semaine précédente (prévision : 392.000 ; précédent ; 412.000), des indicateurs avancés pour le mois de mars (prévision : +0,2% ; précédent : +0,8%) et enfin de l'indice “Philly Fed” d'avril (prévision : 37 ; précédent : 43,4).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI