Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro à l'assaut des 1,32 dollar après l'ifo

Marché : L'euro à l'assaut des 1,32 dollar après l'ifo

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'euro confirmait en cette dernière séance de la semaine son récent regain d'appréciation contre le dollar, et il teste maintenant des 1,32 dollar l'euro. Si “l'épisode 4” de la crise souveraine européenne est toujours en cours, le marché se raccroche ce midi à un indice Ifo allemand meilleur que prévu.

Vers 13 heures 30, l'euro gagne ainsi 0,40% à 1,3188 dollar, un point haut ayant été marqué à 1,3207 en fin de matinée.

Hausse également contre le yen (+ 0,80% à 107,83), progression symbolique contre le sterling (+ 0,10% à 0,8190) et neutralité face au franc helvétique (- 0,03% à 1,2017).

'Les marchés financiers européens semblent renouer avec les séquences de stress qui paralysaient les investisseurs en fin d'année 2011', note CMC Markets France ce matin.

La crise souveraine se rappelle au souvenir des investisseurs, qui suivent de près les 'baromètres' nationaux que sont les des emprunts d'Etat à 10 ans. Et ce midi, la tension est de nouveau de mise du côté du “10 ans” espagnol, qui rapporte 5,95% est monté en matinée jusqu'à 6,04% ce matin. Le “papier” italien suit la même pente à 5,65%, de même que le Bund allemand (1,71%), alors que l'OAT française recule très légèrement à 3,09%.

La France est en ce moment animée par les diverses déclarations des candidats de la campagne présidentielle, dont le 1er tour aura lieu dimanche. On notera que l'écart de taux entre les “10 ans” français et allemands, qui était encore inférieur à 100 points de base (1 point de pourcentage) fin mars, a atteint ce matin un pic jusqu'à 149 points, avant de revenir à 137 points à cette heure.

Mais ce n'est pas tout : 'le FMI estime que 58 grands établissements de crédit européens pourraient être amenés à réduire leurs actifs de 2.600 milliards de dollars d'ici la fin 2013 pour se conformer aux exigences de l'Autorité bancaire européenne en matière de ratios de fonds propres. Une telle perspective limiterait la capacité de financement des banques, en particulier dans les pays où les taux d'intérêt restent élevés, et diminuer encore les crédits accordés aux entreprises', ajoute CMC Markets France.

Dans un tel contexte, les statistiques sont presque les seules à êtres suivies par les cambistes. Certes, les commandes sont quasi stables (+0,1%) dans l'industrie hors matériels de transport (mais y compris automobile) en France en février, après une hausse de 0,8% en janvier. En revanche, les commandes à l'exportation diminuent de 1,5%, précise l'Insee qui publie ces chiffres.

Mais, du côté positif, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne a progressé insensiblement à 109,9 en avril, là où les économistes attendaient une légère contraction.

Aucune statistique d'importance n'est attendue cet après-midi des Etats-Unis.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI