Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'espagne ne veut pas chiffrer le plafond de la dette

Marché : L'espagne ne veut pas chiffrer le plafond de la dette

L'espagne ne veut pas chiffrer le plafond de la detteL'espagne ne veut pas chiffrer le plafond de la dette

MADRID (Reuters) - Le plafonnement de la dette publique sera inscrit dans la constitution espagnole conformément aux directives actuelles de l'Union européenne, mais il n'est pas nécessaire de faire figurer un objectif chiffré, a déclaré mercredi la ministre de l'Economie Elena Salgado.

Le gouvernement espagnol a fait savoir mardi qu'il prévoyait d'amender la constitution d'ici aux élections de novembre afin de garantir la stabilité budgétaire du pays à moyen et long terme.

"Tous les pays européens ont largement augmenté leur niveau de dette depuis le début de la crise. Il n'est pas raisonnable d'inscrire un nombre absolu ou un pourcentage, dans la constitution", a déclaré la ministre à la radio.

L'Espagne ramènera son déficit public sous la barre des 3% du produit intérieur brut (PIB) d'ici la fin 2013, conformément aux objectifs de l'UE, a-t-elle aussi réaffirmé.

Madrid s'est engagé à réduire son déficit budgétaire à 6% du PIB en 2011, contre 9,2% en 2010, puis légèrement sous 3% en 2013.

Le pacte de croissance et de stabilité de la zone euro recommande que la dette des Etats ne dépasse pas 60% de leur produit intérieur brut.

La dette publique espagnole a atteint 62,8% du PIB en 2010, un niveau globalement en phase avec celui de la plupart des Etats de la zone euro et bien en dessous du niveau d'environ 100% du PIB ou plus atteint en Grèce ou en Italie.

Les rachats de près de 40 milliards d'euros de titres de dette souveraine ce mois-ci par la Banque centrale européenne ont atténué la pression immédiate sur l'Espagne et l'Italie.

Sonya Dowsett, Jean Décotte pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...