Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'emploi américain donne un coup de fouet aux marchés

Marché : L'emploi américain donne un coup de fouet aux marchés

L'emploi américain donne un coup de fouet aux marchésL'emploi américain donne un coup de fouet aux marchés

(Tradingsat.com) - Les chiffres meilleurs que prévu de l'emploi américain ont donné un sérieux coup de fouet aux marchés financiers ce vendredi. Le Département américain au Travail a annoncé pas moins de 243 000 créations de postes hors agriculture sur le mois de janvier 2012, contre 150 000 environ attendu, ainsi qu'un taux de chômage de 8,3%, en recul de 0,2 point. Autre bonne surprise, l'économie US a finalement créé 203 000 emplois non agricole en décembre, soit 3 000 de plus qu'initialement anticipé.

A Paris, l'indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 1,52% à 3 427 points, soit une quatrième séance de hausse d'affilée.

Le secteur bancaire a poursuivi son rattrapage, Société Générale (+7,2 %), Crédit Agricole (+4,7%) et BNP Paribas (+3,2% avec en prime un conseil à l'achat de Deutsche Bank) ayant signé des gains soutenus dans l'espoir d'une résolution à court terme de la crise de la dette en Grèce où le déficit a été revu en baisse l'année dernière.

La Grèce évalue en effet son déficit 2011 à un niveau légèrement moindre qu'estimé précédemment, en raison de recettes de taxes foncières meilleures qu'attendu, a dit vendredi à Reuters une source du ministère grec des Finances.

Selon cette source, qui précise que les chiffres ne sont pas définitifs, le déficit grec s'élèverait désormais entre 9,1% et 9,4% du produit intérieur brut (PIB), contre 9,5% dans une précédente estimation.

Pourtant, dans le pays, "les discussions semblent continuer à patiner, avec un Premier Ministre qui peine à convaincre les partis politiques en place à s'aligner sur un projet commun pour le pays, à moins de trois mois des élections législatives anticipées", a commenté un analyste parisien.

La majorité des valeurs composant le CAC 40 ont rebondi vendredi, certaines, comme EADS, Accor, Peugeot, Renault et Alcatel-Lucent, ayant enregistré plus de 3% de hausse.

LVMH qui avait mal démarré ce matin a retourné sa veste en fin de journée, bondissant de 2,3% à 129,3 euros. Le géant du luxe a publié hier soir un résultat opérationnel courant record de 5,3 milliards d'euros au titre de l'exercice 2011, en hausse de 22% par rapport à 2010, un résultat net part du Groupe de 3 065 millions d'euros (+1%) et des ventes de 23,6 milliards d'euros (+16%).

Parmi les rares baisses, Unibail-Rodamco (-1,8%) et L'Oréal (-0,6%), le groupe de cosmétiques ayant été pénalisé par les perspectives décevantes de son concurrent américain Estee Lauder.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI