Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'aide au portugal attendue d'ici aux élections de juin

Marché : L'aide au portugal attendue d'ici aux élections de juin

L'aide au portugal attendue d'ici aux élections de juinL'aide au portugal attendue d'ici aux élections de juin

par Julien Toyer

BRUXELLES (Reuters) - Le programme d'assistance financière au Portugal devrait être mis en place d'ici aux élections législatives du 5 juin et il est très probable que les premiers prêts soient débloqués d'ici là, a indiqué jeudi une source européenne au fait du dossier.

Le gouvernement portugais a annoncé jeudi qu'il déposerait une demande d'aide formelle dans la journée après s'être résolu mercredi soir à faire appel aux mécanismes de soutien à la zone euro.

"Les prêts seront très vraisemblablement débloqués avant (les élections). Notre analyse est que les Portugais ont besoin de fonds très rapidement", a dit cette source.

Une source de haut rang au sein de la zone euro a indiqué que le programme d'ajustement et de réformes structurelles qui sera négocié avec Lisbonne était susceptible de ressembler de près au plan d'austérité présenté par le Premier ministre José Socrates début mars mais rejeté par le Parlement, ce qui a provoqué la chute du gouvernement portugais.

Une troisième source a laissé entendre que les objectifs budgétaires contenus dans ce plan d'austérité resteraient identiques, même si la nature des mesures pour y parvenir feraient l'objet d'une discussion non seulement avec le gouvernement mais également avec l'opposition.

Pressé par ses pairs, le Portugal avait présenté lors du sommet de la zone euro du 11 mars un nouveau programme d'ajustement budgétaire pour atteindre son objectif d'un déficit budgétaire à 4,6% du PIB cette année.

Parmi les mesures annoncées figuraient une réduction des dépenses de santé et d'aide sociale, le report de projets d'infrastructures et le renforcement des réformes structurelles, notamment celle du marché du travail avec une diminution des indemnités de licenciement.

NÉGOCIATION RAPIDE

Lors d'un point de presse, le porte-parole du commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a confirmé que des éléments de ce plan étaient "pertinents" mais qu'il était nécessaire de débuter une négociation sur un nouveau programme.

Celui-ci contiendra des réformes structurelles susceptibles de doper la compétitivité portugaise, a-t-il poursuivi, sans toutefois préciser le calendrier de négociation.

"Il serait bon pour le Portugal et pour l'Union européenne que le chemin soit tracé avec plus de détails dans les jours qui viennent", a-t-il simplement dit.

Les ministres des Finances de l'ensemble de l'UE ainsi que des banquiers centraux européens se réunissent de manière informelle vendredi et samedi à Godollo, dans la banlieue de Budapest. Une fois que la Commission aura reçu la demande portugaise, ils sont susceptibles de donner immédiatement leur feu vert à l'envoi à Lisbonne d'une mission conjointe de la Commission et de la Banque centrale européenne, a dit la source.

"Il y a clairement une séquence politique qui a été ouverte (mercredi) et je m'attends désormais à ce que les choses aillent très, très vite", a précisé la première source.

Elle a également confirmé qu'une enveloppe de 80 milliards d'euros restait envisagée, avec sans doute quelques ajustements en fonction des conditions du plan et des hauts niveaux des dernières levées de fonds portugaises.

L'agence de notation Fitch a annoncé jeudi qu'elle prendrait une décision sur la perspective de la note du Portugal une fois conclu l'accord entre l'UE et le FMI. Fitch note actuellement le Portugal BBB-, avec une surveillance sous implication négative.

L'agence évalue à une soixantaine de milliards d'euros les besoins de financement publics bruts du Portugal jusqu'à la fin 2013, compte non tenu d'un financement additionnel éventuel pour le système bancaire.

Edité par Dominique Rodriguez et Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...