Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Jal veut lever plus de 5 milliards d'euros en revenant en bourse

Marché : Jal veut lever plus de 5 milliards d'euros en revenant en bourse

Jal veut lever plus de 5 milliards d'euros en revenant en bourseJal veut lever plus de 5 milliards d'euros en revenant en bourse

TOKYO (Reuters) - Japan Airlines veut lever plus de 500 milliards de yens (5,1 milliards d'euros) lors d'un retour en Bourse qui pourrait intervenir dès le mois de septembre, soit quelque 18 mois après la sortie de la compagnie aérienne japonaise du dépôt de bilan, a déclaré jeudi une source au fait du dossier.

ETIC, le fonds public japonais qui pilote le redressement de l'entreprise, a déclaré qu'il voulait récupérer son investissement de 350 milliards de yens via une introduction en Bourse devant avoir lieu d'ici janvier 2013.

Japan Airlines (JAL) avait déposé le bilan en 2010, sous le poids de 2.300 milliards de yens de dettes.

Une nouvelle introduction en Bourse de la compagnie serait la plus grande opération de ce type au Japon depuis que Dai-Ichi Life Insurance a levé 1.000 milliards de yens en 2010. Elle aurait lieu dans un contexte difficile, caractérisé par une concurrence accrue et une conjoncture économique morose.

ETIC (Enterprise Turnaround Initiative Corp of Japan) prévoit de remettre JAL en Bourse entre septembre et décembre, à poursuivi la source, qui n'est pas autorisée à s'exprimer publiquement sur l'opération.

"La valorisation dépendra beaucoup du niveau des marchés actions à travers le monde et, à ce stade, il est très difficile de prédire comment ils vont évoluer au cours des six prochains mois", a ajouté la source.

Elle a souligné que le montant de 500 milliards de yens était l'objectif minimum pour que l'opération se traduise par un retour sur investissement acceptable pour les pouvoirs publics.

Plus tôt dans la matinée, l'agence Bloomberg, citant deux sources proches de la situation, avait rapporté que JAL voulait lever 10 milliards d'euros lors de son retour en Bourse.

Durant la phase de son dépôt de bilan, la compagnie aérienne a supprimé 16.000 emplois, diminué les prestations de retraite et supprimé des liaisons, aussi bien au Japon qu'à l'international.

Sur l'exercice fiscal 2010, elle a dégagé un bénéfice opérationnel record de 188,4 milliards de yens.

Les conditions d'activité restent néanmoins difficiles avec la cherté des cours du pétrole et une croissance économique atone.

Dernière victime en date de cette conjoncture difficile dans le secteur, American Airlines s'est placé en novembre sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

Ironie de l'histoire, American Airlines, partenaire de JAL au sein de l'alliance Oneworld, avait proposé de rentrer dans le capital de JAL au moment où la compagnie japonaise se rapprochait de la faillite fin 2009.

Nathan Layne, Nobuhiro Kubo et Mayummi Negishi, Nicolas Delame et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI