Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Honda motor prévoit une chute de 65% de son rex annuel

Marché : Honda motor prévoit une chute de 65% de son rex annuel

Honda motor prévoit une chute de 65% de son rex annuelHonda motor prévoit une chute de 65% de son rex annuel

TOKYO (Reuters) - Honda Motor prévoit une chute de 65% de son bénéfice d'exploitation annuel, encore plus forte que ne l'attendait le marché, dans le sillage des dégâts causés par le séisme du 11 mars.

Comme d'autres constructeurs automobiles japonais, Honda avait retardé la publication de ses prévisions financières, ayant du mal à jauger sa reprise après les interruptions de production causées par la catastrophe dans le nord-est du pays. Fin avril, Honda avait annoncé une chute de 52% de son bénéfice d'exploitation au quatrième trimestre.

Le troisième constructeur automobile japonais prévoit désormais un bénéfice d'exploitation de 200 milliards de yens (1,73 milliard d'euros) pour l'année fiscale entamée le 1er avril, deux fois moins que le consensus du marché.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S après le séisme attendaient un bénéfice d'exploitation de 407,2 milliards de yen (3,51 milliards d'euros).

Le groupe anticipe un bénéfice net annuel en chute de 63% à 195 milliards de yens, sur la base d'un taux de change du dollar à 80 yens et d'un euro à 110 yens.

En raison d'interruptions massives sur ses chaînes d'approvisionnement, le constructeur avait précédemment annoncé qu'il ne pourrait reprendre pleinement avant l'automne sa production de la Civic, un modèle à succès sur le marché américain.

Honda a par ailleurs dû retarder de trois mois le lancement de son nouveau modèle Fit Shuttle, un break familial à déclinaison hybride qui sera finalement commercialisé à compter de jeudi.

Pour le secteur automobile nippon dans son ensemble, la reprise des chaînes d'approvisionnement a toutefois repris plus rapidement qu'escompté, notamment pour Mitsubishi Motors, qui a déclaré lundi s'attendre à un bénéfice d'exploitation en hausse de 25% cette année.

Le numéro un japonais Toyota a toutefois fait savoir qu'il anticipait une chute de 35% - plus forte que prévu - de son bénéfice annuel et ne s'attendait pas à ce que sa production revienne pleinement à la normale avant novembre.

Chang-Ran Kim, Antoni Slodkowski, Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI