Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Heineken vend plus de bière mais les coûts augmentent

Marché : Heineken vend plus de bière mais les coûts augmentent

Heineken vend plus de bière mais les coûts augmententHeineken vend plus de bière mais les coûts augmentent

BRUXELLES (Reuters) - Heineken, le troisième brasseur mondial, a annoncé mercredi un bénéfice d'exploitation en légère baisse au troisième trimestre en raison de hausses de coûts plus importantes que la progression de ses ventes et que les effets de son dernier programme d'économies.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 6,8% sur la période janvier-mars, une progression plus forte que prévu, grâce à une hausse de 4,7% des volumes vendus à périmètre constant, plus de deux fois plus élevée que les attentes des analystes.

Le résultat d'exploitation avant exceptionnels a fléchi en raison d'une hausse des charges fixes dans certains marchés à forte inflation et des coûts de production liés par exemple à l'orge.

Les ventes trimestrielles ressortent à 3,834 milliards d'euros contre un consensus Reuters de 3,729 milliards.

Le bénéfice net trimestriel s'établit à 175 millions d'euros contre 151 millions un an auparavant.

Heineken, qui réalise 45% de ses facturations en Europe de l'ouest, a par ailleurs confirmé ses objectifs pour cette année.

L'action est en nette hausse, de 4,3% à 44,13 euros, dans le courant de la matinée.

Le brasseur néerlandais avait dit en février s'attendre à croître dans les pays émergents où il se renforce en Afrique, en Amérique latine et en Asie.

Heineken avait aussi prévu des coûts marketing et de commercialisation pour cette année équivalents à ceux de 2011 en raison de ses efforts pour développer ses marques Desperados, Strongbow, Amstel et Sol. La progression des cours de l'orge contribuera à une hausse de l'ordre de 6% du coût des intrants.

Heineken prévoit de compenser la dérive des coûts par une hausse des volumes vendus, un relèvement de ses prix et un nouveau programme d'économies de 500 millions d'euros qui s'étalera jusqu'en 2014.

Heineken est le premier des grands brasseurs à publier ses résultats pour le premier trimestre. Le numéro deux mondial SabMiller fera un point sur son activité jeudi et un autre sur celle de sa co-entreprise aux Etats-Unis MillerCoors le 8 mai.

Le numéro un mondial de la bière Anheuser-Busch Inbev publiera ses résultats au titre du premier trimestre le 30 avril et Carlsberg, le 9 mai.

Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benjamin Mallet

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...