Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Grèce versus bce, l'euro demeure neutre

Marché : Grèce versus bce, l'euro demeure neutre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Si l'interminable tragédie grecque pesait toujours sur le moral des opérateurs de changes, son impact était cependant modéré sur les parités de devises ce midi. Vers 12 heures 50, l'euro cède 0,10% à 1,3109 dollar. Il reste également stable contre le sterling à 0,8297 et le franc suisse à 1,2072 franc l'euro. La réunion de la BCE, jeudi midi, pourrait selon plusieurs intervenants déboucher sur une nouvelle baisse des taux directeurs.

La monnaie unique européenne s'apprécie en revanche de 0,18% contre le yen à 100,7 yens. Des rumeurs de marché prêtant au gouverneur de la Banque du Japon, Masaaki Shirakawa, l'intention de prendre des mesures contre la vigueur du yen qui pénalise l'économie de l'archipel.

“L'accord sur le deuxième plan de renflouage de la Grèce, qui semblait être conclu, demande toujours l'accord entre les principaux partis grecs, le gouvernement, le FMI et les représentants de l'Union européenne. Angela Merkel souhaite que la Grèce reste dans la zone euro”, rapportent ce matin les cambistes de Pictet & Cie. “Tout semble possible et l'éventualité d'un krach est à envisager”, ajoutent-ils, avant de conclure : “les troubles qui dominent la Grèce, le Portugal et l'Italie pèsent sur la monnaie européenne et favorisent la hausse du dollar”.

'Le ministre des Finances grec a déclaré que les négociations avec la Troïka demeurent très difficiles', indique un opérateur chez IG Markets, soulignant la frustration des dirigeants de la zone euro face à la lenteur des discussions au sein de la Grèce. 'Bien que les politiciens grecs doivent se réunir ce mardi, nous ne serions pas surpris par un nouveau report', s'avance-t-il.

Un cambiste nord-européen se montre moins alarmiste. Certes, selon lui, 'les investisseurs ont commencé à interrompre la 'quête du risque' entamée en début d'année'. 'Plusieurs analystes estiment que c'est demain qu'une décision (sur un éventuel accord en Grèce) sera annoncée', ajoute-t-il. 'Mais, comment dire, nous avons déjà entendu cela auparavant', dans un contexte où 'le temps vient à manquer', précise le spécialiste.

Autre sujet de préoccupation dans la zone euro, le cas du Portugal semble relativement moins inquiéter. Ce midi, le taux d'intérêt de l'emprunt d'Etat portugais à 10 ans revient à 13,63%, à comparer avec un pic à 18,29% le 31 janvier dernier.

En outre, du côté des mesures plus rassurantes, 'l'Autorité bancaire européenne (ABE) a fait savoir que la majorité des programmes soumis par les banques européennes pour améliorer la résistance du secteur étaient conformes à ce qui leur avait été demandé', rapporte Aurel BGC.

Au chapitre économique, on notera que le déficit cumulé de la France est passé à 69,6 milliards d'euros en 2011, après 51,5 milliards en 2010. De plus, la production industrielle allemande s'est contractée de 2,9% en rythme mensuel en décembre, après une stagnation le mois précédent (le chiffre de novembre ayant été révisé par rapport à une baisse de 0,6% estimée initialement).

La perspective d'une éventuelle nouvelle baisse de ses taux par la BCE, qui se réunira jeudi, incite aussi les opérateurs à se montrer attentistes.

Les indicateurs se feront plus rares cette semaine aux Etats-Unis, avec principalement l'indice de la confiance du consommateur de l'université du Michigan en fin de semaine.

Cet après-midi, le président de la Fed, Ben Bernanke, doit prononcer un discours consacré aux perspectives économiques américaines et la situation budgétaire fédérale devant la commission sénatoriale du budget, à partir de 16 heures (heure de Paris). Plus tard, on attend les derniers chiffres du crédit à la consommation.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...